Google Analytics Alternative

  • La flambée des cours aura été brève. N’achetez pas votre mazout de chauffage ce mercredi

    logo bassenge sudinfo page facebook.pngLe prix du mazout de chauffage augmente fortement ce mercredi, un supplément de 60 euros pour une commande de 1.000 litres. « Cette hausse était prévisible », analyse Olivier Neirynck de la Brafco, la fédération des distributeurs de combustibles et de carburant. « À la suite de l’attaque d’un site pétrolier saoudien samedi, les prix sont partis à la hausse à la bourse de Rotterdam, passant de 49 dollars le matin à 67 $ à la clôture ».

    La poussée de fièvre a été de courte durée. Ce mardi matin, les prix stagnaient ou reculaient légèrement. Hier soir à une heure de la clôture, la tendance à la baisse était claire. « Le baril, tant de pétrole de la mer du Nord que du Moyen-Orient, avait reculé de 5,45 % par rapport au matin. Pour le mazout de chauffage proprement dit, on est à -3,69 %. Dès lors, les prix devraient diminuer dès ce jeudi, de l’ordre de 25 euros pour une commande de 1.000 litres », chiffre Olivier Neirynck, déconseillant vivement de remplir sa cuve ce mercredi . « Il faudra voir si la tendance se poursuit. Sauf surprise, les consommateurs devraient connaître de nouvelles diminutions vendredi », précise le représentant de la Brafco, tout en mettant en garde : « Attention, cela ne vaut que si la situation reste la même. Il suffirait d’une déclaration de Donald Trump à l’égard de l’Iran pour que les cours repartent à la hausse dans la demi-heure ».

    L’article complet :

    https://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2019-09-18,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2019-09-18,BASSE-MEUSE,1|20