Google Analytics Alternative

A proximité de Bassenge. Une poissonnerie arrive à Juprelle : « Comptoir des Mers » ouvre une seconde enseigne

Poissonnerie Juprelle.pngVoilà une nouvelle qui ravira bon nombre d’adeptes de poissons, coquillages et crustacés… « Le Comptoir des Mers », installé rue des Guillemins, ouvre une seconde enseigne, rue Provinciale, à Juprelle à quelques pas de Rocourt. Au menu, des produits frais, en provenance directe du marché de Rungis. 

Les Liégeois adeptes des produits de la mer frais ne peuvent que connaître « Le Comptoir des Mers », rue des Guillemins. À sa tête depuis maintenant cinq ans, Brahim El Amrani, 50 ans, et bon nombre de membres de sa famille, dont son fils Iliass, 22 ans.

« Au départ, j’ai commencé ma carrière dans l’Horeca », introduit-il, « mais je me suis vite dirigé vers les poissons. J’en ai moi-même toujours été un grand consommateur et, il faut dire que travaillent à Rungis, dans ce domaine-là, des membres de ma famille. À la fois, je trouvais que la poissonnerie est un commerce qui se raréfie et qu’il y avait là un bon moyen de se différencier, tout en répondant aux demandes de clients. »

Brahim El Amrani s’est lancé en 2002, avec une première boutique rue Saint-Séverin, puis une seconde rue des Bonnes-Villes à Bavière et, enfin, rue de la Station à Ans. C’est en 2014 qu’il remet ses parts dans ces commerces pour se lancer, seul, aux Guillemins.

« C’est un lieu en pleine expansion, avec la gare à côté, où il y a de nombreux passages. On y retrouve pas mal de magasins de produits de bouche et de beaux projets sont encore en développement… Franchement, la sauce a bien pris », sourit-il.

Et c’est face à ce succès qu’une proposition lui est faite : s’installer rue Provinciale à Voroux-Lez-Liers (Juprelle), à quelques centaines de mètres à peine de la clinique de Rocourt et de son centre-ville. « Il y a là un petit supermarché de produits méditerranéens, où l’on ne vend pas de poissons. Un local était disponible… On m’a proposé de m’y installer. C’était aussi un beau moyen de diversifier l’offre dans ce coin-là, avec des produits qu’on ne retrouve pas spécialement ailleurs. »

Car au Comptoir des Mers, vous trouverez un choix incroyable de poissons sauvages, dont des espèces dites « haut-de-gamme », comme le turbot, le Saint-Pierre, le thon rouge… Mais aussi des coquillages et crustacés, qui peuvent être présentés en plateaux de fruits de mer. « Il y a des homards aussi. Un vivier sera bientôt installé sur place. Et tout ça est fraîchement ramené de Rungis, plusieurs fois par semaine », détaille le patron.

Cette nouvelle poissonnerie, à la place de l’ancien marchand de pneus rénové du sol au plafond est ouverte chaque jour (excepté le lundi), de 9h à 19h, depuis ce 10 juillet.

L’article complet en suivant ce lien :

https://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2019-07-12,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2019-07-12,BASSE-MEUSE,1|8

Les commentaires sont fermés.