Google Analytics Alternative

Slins - Fexhe-Slins - Circuits courts. « L’or rouge » des deux villages suscite un bel engouement

Fexhe-Slins et Slins comptent quatre fraisiéristes 

Chaque année, elles sont attendues comme le messie par les habitants de Slins, Fexhe-Slins et des villages alentours. Dès la fin avril, et durant près de deux mois, des flèches indiquent où les trouver. Mais trouver quoi ? Les fraises bien sûr ! Plusieurs tonnes de cet or rouge sont produites chaque année par les quatre producteurs locaux. 

Ils s'appellent Francis, Jean-Jo, Eric et Jean-François. A eux quatre, durant deux mois, ils attirent un va-et-vient quasi incessant devant leur ferme.

Dès février, quand les tunnels bâchés de blanc apparaissent dans les campagnes, l'impatience des gourmands se fait déjà sentir. Et plus on se rapproche de la fin avril, plus l'attente est à son paroxysme. On ne cherche qu'une chose quand on passe par la rue Provinciale ou à proximité de la rue Cordémont : des flèches ou des panneaux annonciateurs de la délivrance. Et dès qu'elles sont là, telle une transhumance, ce sont des centaines de clients qui s'arrêtent chaque jour chez eux. Durant près de huit semaines, ces clients sont attirés par de belles pépites rouges, luisantes et sucrées, à la forme ovoïde si particulière: les fraises. Un or rouge autant attendu qu'un épisode de Game of Thrones ! Car depuis plus de trente ans, Slins et Fexhe-Slins ont fait de la culture de ce fruit une spécialité. Et ils sont aujourd'hui quatre à les produire et proposer en vente directe. « Moi, ça fait 21 ans que je cultive des fraises, précise Jean-François Hocks. Comme pour les autres, la conjoncture agricole faisait qu'on a cherché à se diversifier. Et la culture des fraises se fait à un moment où l'activité est un peu moindre pour nous. »

L’article complet à lire en suivant ce lien :

https://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2019-05-24,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2019-05-24,BASSE-MEUSE,1|14

Les commentaires sont fermés.