Google Analytics Alternative

Irritations et brûlures. Savons « fait maison » : attention aux brûlures

savon maison.pngPour protéger l’environnement, de plus en plus de Belges décident de créer eux-mêmes leur savon. Des milliers de recettes sont disponibles sur internet et des centaines de tutoriels vous expliquent comment procéder.

« Ce phénomène touche surtout les jeunes entre 18 et 30 ans. Leur souhait est un bon signe car il montre qu’ils n’acceptent plus de mettre n’importe quelle substance sur leur peau. Le problème est que certains jouent les apprentis chimistes et ne respectent pas les recettes », affirme une dermatologue. « Des patients me disent par exemple qu’ils ont ajouté des huiles essentielles pour sentir bon ou plus d’hydroxyde de sodium, communément appelé soude caustique, pour bien dégraisser ».

Mauvais dosages

Ces modifications ont des conséquences parfois graves. Des généralistes et des dermatologues nous confient recevoir de plus en plus patients dans ce cadre. Ils souffrent d’irritations cutanées et de brûlures.

« Certains produits nécessaires à la production de ces savons sont très corrosifs pour la peau, les yeux et les muqueuses », souligne la spécialiste. « Ils peuvent provoquer de graves brûlures chimiques. Certaines combinaisons peuvent aussi induire des interactions nocives pour la peau. Il est donc impératif de respecter les modes opératoires, les ingrédients et les dosages lors de la fabrication de ces briques nettoyantes. En cas de question, il ne faut pas hésiter à prendre contact avec votre pharmacien ou médecin. Enfin, avant tout usage d’un savon fait maison, il est conseillé de tester l’acidité de votre création avec du Papier pH ». (Source Sudinfo)

Les commentaires sont fermés.