Google Analytics Alternative

Vin de Liège se lance officiellement dans le vin rouge : les premiers tests ont été plus que concluants

Après le blanc, le rosé et l’effervescent, le vin rouge va venir compléter la gamme de Vin de Liège. La coopérative vient de lancer une augmentation de capital pour planter deux hectares supplémentaires.

La success story entamée voici quelques années à peine par Vin de Liège se poursuit. Aujourd’hui, la coopérative souhaite en effet augmenter son capital de 700.000 euros pour se lancer officiellement dans la production de vin rouge.

« L’année dernière, nous avions fait les vendanges pour un vin rouge, mais c’était juste un essai, explique Alec Bol, l’administrateur délégué de Vin de Liège. Vu le climat qu’on a en Belgique, on n’était pas du tout certain du résultat. Mais ce premier essai a vraiment été concluant. Comme on sait qu’il y a un marché pour le vin rouge belge, on l’a donc fait goûter à des professionnels qui ont été très surpris par sa qualité. » Tout comme les coopérateurs qui ont évidemment eu aussi le privilège de tremper leurs lèvres dans cette première cuvée grenat.

D’où le projet maintenant de planter deux hectares supplémentaires de Pinotin, un cépage qui, comme son nom l’indique, n’est pas très éloigné du Pinot. « Il donne un vin pas trop rond ni trop tannique, un peu fruité », détaille Alec Bol. Les coopérateurs ont d’ores et déjà donné leur aval. Il ne reste donc plus qu’à trouver le financement.

« Il nous faut 435.000 euros pour les pieds de vignes, continue l’administrateur délégué. Mais comme on espère agrandir dans un futur pas très lointain, on a prévu un peu plus large pour pouvoir acheter de nouvelles terres. »

Dans un premier temps, cette augmentation de capital ne sera ouverte qu’aux seuls coopérateurs, primauté oblige. Mais il est plus que probable que l’appel aux fonds soit lancé ultérieurement vers l’extérieur, permettant ainsi à ceux qui le souhaitent de rejoindre les quelque 1.200 coopérateurs actuels.

« Nous clôturerons l’appel en interne à la mi-novembre. Et le cas échéant, nous l’ouvrirons alors aux personnes extérieures. » Qui pourraient ainsi, en investissant quelques centaines d’euros, participer à un projet qui vole jusqu’à présent de succès en succès.

Vin de Liège produit en effet actuellement trois vins blancs, un rosé et un effervescent. Et tous semblent avoir la cote auprès des Liégeois.

« L’effervescent, un des blancs et le rosé sont en rupture de stock, termine Alec Bol. Il reste un peu des deux autres blancs, parce qu’ils avaient été produits en plus grande quantité, mais on arrive à la fin également. »

Une « pénurie » que connaîtra sans doute un jour le rouge de Vin de Liège, l’objectif dans un premier temps étant de ne produire que 25.000 bouteilles par an pour en garantir la qualité.

Les commentaires sont fermés.