Google Analytics Alternative

Premières neiges et des coupures d’électricité à tire-larigot : comment est-ce possible ? Nous avons examiné une ligne électrique à Glons… Le constat est accablant…

cablage 2.jpgIl y a quelques jours, les premières neiges sont tombées dans la région liégeoise. On le sait, des dizaines de villages wallons se sont retrouvés privés d’électricité durant de longues heures, parfois même pour certains des jours entiers. En cause, cette neige tombée drue, collante, mais aussi des arbres et des branches qui, en tombant, ont rompu les lignes électriques du réseau géré par Resa.

En dehors de toute tempête violente, tornade où autres phénomènes liés à une nature qui se déchaîne, des arbres et des branches qui occasionnent des ruptures de lignes électriques : comment est-ce possible ?

A Glons, bourgade de 2.500 habitants environ, nous avons examiné une portion de ligne électrique qui, longeant la via Jecore,  relie la rue Van der Wielen à la route Provinciale. Le constat est accablant.

Cerise sur le gâteau, les lignes électriques ont été fixées sur la branche d’un arbre situé dans une propriété privée. C’est dire !

La ligne électrique "se fraye" un chemin à travers les branches des arbres d'une propriété privée ! Démonstration en photos :

câblage 6.jpg

cablage 3.jpg

câblage 9.jpg

câblage 10.jpg

câblage 11.jpg

ligne électrique glons,coupures courant,câblage électrique

cablage 1.jpg

C'est normal ? 

Regor

Commentaires

  • Les particuliers ne sont-ils pas tenus d'élaguer les arbres qui constituent une menace pour le réseau électrique ?

  • Ca commence fort en effet on n'ose même pas imaginer le reste ! C'est bien beau d'implanter un peu partout des éoliennes pour se donner bonne conscience, si le matériel de distribution aux habitants est complètement branlant, inadapté, vétuste voire dangereux. Résultat en plus d'être menacés de pénurie nous voilà à la merci de la moindre bise, des flocons en masse, des orages etc ! De pigeons nous passons à la réception de la facture en moutons tondus à la merci d'un tas de bonimenteurs incapables d'assurer la pérennité de leur matériel ce qui serait la moindre des choses au vu des bénéfices plantureux engrangés par ces sociétés dont nous sommes les otages puisqu'il s'agit d'une énergie aujourd'hui indispensable à notre vie de tous les jours ! Allo la CREG il est où "l'intérêt du consommateur ?"

  • C'est hallucinant de voir des choses comme ça ..Quant je pense que je paye la sommes de 132.71 €uros pour avoir ça !!!!

Les commentaires sont fermés.