Google Analytics Alternative

Epinglé. Di Antonio veut interdire le Roundup !

carlo di antonio.pngEn France, la ministre de l’Ecologie Ségolène Royal a demandé aux jardineries de ne plus vendre en libre-service le désherbant Roundup de Monsanto, afin de lutter contre les effets néfastes des pesticides. Suite à quoi le ministre wallon de l’Environnement, Carlo Di Antonio, a déclaré sur Facebook : « Je prépare les textes légaux permettant de faire la même chose. Je suis très heureux que nous partagions cette volonté avec nos voisins français ». En mars, le principe actif du Roundup, le glyphosate, avait été classé comme cancérogène « probable chez l’homme. (Source La Meuse 15 juin 2015)

L’occasion de faire référence à l’article que nous consacrions à ce sujet en mars 2014. « Vous avez déjà observé un champ traité au Roundup ? En voici un ! » A voir ici :

https://bassenge.blogs.sudinfo.be/archive/2014/03/13/vallee-du-geer-vous-avez-deja-observe-un-champ-traite-au-rou-103371.html

roundup 1.jpg

roundup 2.jpg

(Photos Regor prises en Juprelle et Glons en mars 2014)

Commentaires

  • Si c'est comme partout, le roundup sera interdit aux particuliers qui le pulvérisent sur leurs sentiers ou terrasses, mais continuera a être utilisé par les "professionnels" qui en mettent sur la nourriture. Vive la politique!.

Les commentaires sont fermés.