Google Analytics Alternative

Décision des autorités communales bassengeoises. Cette fois, c’est fait : les citoyens bassengeois vont être filmés… Des caméras de surveillance vont être acquises…

caméra surveillance.jpgBillet de Regor. Poil à gratter...

Noyée au cœur de l’article de l’échevin Philippe Knapen (Cdh) « Echos du conseil communal du 10 septembre 2014 » paru dans le magazine publicitaire Le Geer de cette semaine (23 septembre 2014), l’information pourrait presque passer inaperçue. Pourtant, on peut y lire clairement que la majorité en place à Bassenge a décidé de faire l’acquisition d’un système de caméras de surveillance. Ainsi, selon le « rapporteur », les caméras de surveillance seront placées au Centre administratif de Bassenge, à la Maison poil-a-gratter.jpgcommunale de Roclenge, au site du Service des travaux et CPAS à Boirs, aux « Lieux magiques » à Wonck, au Centre culturel ainsi qu’au site du Val d’Oborne à Glons. 7 lieux, donc. Si l’article informe les citoyens sur la décision du Collège et les lieux où les caméras vont être placées, l’échevin se garde pourtant de motiver la raison de cet achat tout comme de faire mention du montant de l’investissement.

D’autant plus étonnant que la loi sur le respect de la vie privée impose à tout acquéreur de ce type de matériel de surveillance, les communes n’y faisant pas exception, de stipuler clairement l’usage auquel elle le destine. Et, force est de constater que l’article ne répond pas à la question : « Pourquoi surveiller les citoyens bassengeois et combien cet achat coûte-t-il à la communauté ? ».

Bref, désormais en plusieurs endroits publics de la Vallée du Geer (7 lieux), les autorités communales vont braquer leurs caméras de surveillance sur les citoyens. Ainsi devenus tous suspects, l’ambiance villageoise et la convivialité ne risquent-elles d’en prendre un sérieux coup ?

En attendant de lire, pour en savoir plus, le compte-rendu officiel du Conseil communal qui s’est tenu le 10 septembre (Compte-rendu qui demande toujours à être approuvé lors du suivant), signalons que cet investissement s’élève à 100.000 euros. Soit, pour mieux marquer les esprits, 4 millions de francs belges. Mazette ! Des objectifs zoom super puissants permettant de définir le sexe d’une hirondelle posée sur un fil distant de 500 mètres de la caméra ?

Bassengeois et bassengeoises : planquez-vous ! Quelqu’un vous observe.

Regor

Commentaires

  • Comme c'est curieux quand il s'agissait de mettre des caméras pour surveiller les petits containers des différents village on nous à prétendu que ça coûtait plus cher que la nouvelle écluse de Lanaye... enfin comme d'habitude quand quelque chose est utile on trouve tous les prétextes pour le supprimer. Y a plus qu'une solution pour être tranquille burka ou masque de carnaval toute l'année

  • Et quid de la vie privée ?
    Souriez, vous êtes filmé, avant de souriez, vous êtes fiché ?

  • C'est tellement primordial et essentiel d'investir dans un lot de technologie superficielle... Avec 100.000€ on facilite la vie de combien de personnes?? Accessoirement, il y a des familles pauvres voire trèèèès pauvres dans notre "belle" vallée, si on s'en souciait autant que de surveiller du matériel notre société irait bien mieux! Dans CDH, "H" ne signifie-t-il pas "humain"? Ha non pardon "High tech" ;-)

Les commentaires sont fermés.