Google Analytics Alternative

Boirs. Le nouvel Atelier d’affûtage Prolang : un atelier qui ne manque ni d’atouts ni de besogne ! Reportage chez un jeune entrepreneur bassengeois.

prolang 4.jpgPrésent à Liège depuis 2005, l’atelier d'affûtage Prolang s’est nouvellement installé en Vallée du Geer, à Boirs plus exactement. Fort de son expérience, Stéphane Lang, « rémouleur » au départ, a développé une foule de services divers d’affûtage, d’aiguisage qui s’adressent tant aux particuliers qu’aux professionnels.

Nous lui avons rendu visite, ce samedi 15 février au matin, en son nouvel atelier « Prolang » situé au 6 de la rue de l’état à Boirs.

 Rencontre avec un jeune entrepreneur bassengeois.

prolang 2.jpgB.S. : Alors, Stéphane, comment devient-on spécialiste de l’affutage ?

Stéphane Lang : « Diplômé de l’école d’armurerie, la passion de la coutellerie m’a amené tout naturellement à aiguiser les pièces de ma collection. Des connaissances m’ont demandé de leur rendre, également, ce service. A cette époque, j’habitais encore chez mes parents qui tenaient une librairie, en fétinne, à Liège. Comme les demandes se faisaient de plus en plus nombreuses, j’ai donc décidé d’exploiter ce créneau et j’ai placé une affiche dans la vitrine de la librairie pour offrir mes services. Je travaillais alors en « activité complémentaire ». Avec mon épouse, bassengeoise, nous nous sommes installés en Vallée du Geer il y a deux ans et, même si j’ai décidé d’installer mon atelier principal ici à Boirs, je conserve toutefois un point de vente et de service à Liège ».

B.S. : Comment appelle-t-on exactement le service que vous offrez ?

Stéphane Lang « Disons que trois mots sont aujourd’hui indissociables pour le qualifier : Remoulage - Affûtage – Aiguisage. En effet, mes services se sont développés parallèlement au nombre de nouveaux outils continuellement mis sur le marché d’autant que mes interventions s’adressent tant aux particuliers qu’aux artisans, indépendants et collectivités… etc… ».

B.S. : Une large gamme de services dites-vous ? Lesquels par exemple ?

prolang 1.jpgStéphane Lang : Tout d’abord, il y a les couteaux. Mes services s’adressent alors aux particuliers mais aussi au secteur de l’Horeca, les traiteurs, bouchers, écoles, collectivités, centres de formation… etc…. Il y a aussi les ciseaux. Tant pour les particuliers que pour les professionnels comme les salons de coiffure. Entre parenthèses, il m’arrive régulièrement de personnaliser et d’adapter l’affutage en fonction de la manière de couper du coiffeur ou de la coiffeuse… Selon aussi la coupe qui se fait sur chevelure mouillée ou sèche… Là, la collaboration avec les coiffeurs (euses) va très loin… Sans parler du « slide » une technique proche de la coupe rasoir. Les ciseaux concernent également le textile. La coupe des tissus, les différentes matières et épaisseurs comme dans le Patchwork, par exemple…. Toujours en parlant de ciseaux, j’affute aussi les tondeuses tant pour les salons de coiffure que ceux de toilettage pour nos compagnons à quatre pattes… »

BS : Vaste programme, en effet… S’étend-t-il encore à d’autres domaines ?

Stéphane Lang : « Oui, bien sûr, les outils de jardinage constituent aussi un pan entier des services d’affûtage que je propose à ma clientèle. I Ils concernent les chaines de tronçonneuses, les sécateurs, les couteaux de tondeuses. Vous savez, avec ma camionnette, je me déplace sur simple demande. Un service en plus !

N’oublions pas les outils des menuisiers, le secteur de l’imprimerie, également, avec les rogneuses… Comme dans les bureaux, d’ailleurs… »

prolang 4.jpgB.S. : Vous dites que vous vous déplacez avec votre camionnette et que vous offrez ce service, en plus. Ce service est-il gratuit ?

Stéphane Lang « Effectivement, ce service est totalement gratuit. Dans un rayon raisonnable, bien entendu, comme la région de la Vallée du Geer. Si mon Atelier de Boirs est équipé de nombreuses machines spécialement conçues pour des cas assez pointus, ma camionnette l’est aussi en différents matériels. Cela me permet d’intervenir sur place en fonction du travail à réaliser. C’est donc tout bénéfice pour le client. Si l’état du matériel tranchant demande un travail en atelier, et bien, je procède à l’enlèvement après accord avec le client. Mes tournées d’enlèvement ont lieu le carte visite prolang.jpglundi et le mercredi. L’occasion aussi de rendre visite aux différents dépôts que j’ai établis en Vallée du Geer : chez Seronvalle à Glons et Big Mat à Wonck ».

BS. : Et quels sont vos projets et perspectives de développement…

Stéphane Lang : « Tout d’abord, me faire mieux connaître en Vallée du Geer et en Basse-Meuse auprès des particuliers et des indépendants.  Ensuite répondre à la nouvelle demande qui vient de plus en plus des magasins de bricolage ainsi que parfois aussi du domaine de l’agriculture… Et enfin surtout continuer à offrir une qualité de services à certains clients avec lesquels je travaille depuis le début et qui sont, en quelque sorte, des références ; comme « La coutellerie André de Liège », Les Ets Jacoby (Matériel pour Horeca et boucheries), Brico GB et bien d’autres encore… »

BS. Je vous remercie pour ce sympathique entretien comme pour votre franchise, Stéphane.

Tandis que de nouvelles machines et matériels, provenant pour la plupart de France, viennent régulièrement étoffer le parc de son atelier de Boirs, pourtant déjà bien achalandé, voilà donc un jeune entrepreneur bassengeois dont les activités répondent à un besoin et une demande jusqu’ici non encore rencontrés.

Regor

Site internet :

http://www.prolang.be/

carte visite prolang.jpg

Les commentaires sont fermés.