Google Analytics Alternative

Chronique clin d’œil de Regor. Changement d’heure. J’ai dormi une heure de plus et je me suis bien poilé… !

logo chronique clin d'oeil Regor.jpgChronique clin d'oeil de Regor.

J’ai dormi une heure de plus…

Quand je me suis levé dimanche matin, j’avais dormi une heure de plus. Peu importe l’heure à laquelle je me suis se levé. Que je me sois levé à 6h00, 7h00, 8h00 etc…, c’eut été la même chose, j’ai dormi une heure de plus. Impossible d’aller contre puisque j’ai été forcé de reculer ma montre d’une heure. C’est irréversible. Dans cette histoire de changement d’heure, c’est d’ailleurs le seul point commun entre les aiguilles d’une montre et moi : on fait avec nous ce que l’on veut.

Ma barbe n’a pas la notion d’heure… 

logo chronique clin d'oeil Regor.jpgMa barbe n’a pas la notion d’heure…

Elle s’en fout de l’heure, ma barbe ; quoiqu’il arrive elle continue imperturbablement de pousser. Et donc, dimanche matin, lorsque je me suis rasé, les poils avaient pu pousser une heure de plus que de coutume. Ça n’a l’air de rien, une heure, mais ils étaient déjà beaucoup plus longs, mes poils de barbe. Nettoyer le rasoir permet d’évaluer tout de suite l’importance de la récolte. Aussi, dans l’appareil, un beau petit tas de poils coupés m’attendait. Plus que d’habitude. D’accord, n’exagérons pas, l’appareil avait récolté quelque chose comme 1 gramme de plus que le samedi avant. Ça n’a l’air de rien, 1 gramme, mais si on changeait l’heure tous les jours, cela ferait tout de même plus ou moins 30 grammes de plus chaque mois qui se retrouveraient dans ma poubelle. Mais heureusement, on ne change pas l’heure tous les jours.

N’empêche, si l’on pousse la réflexion un peu plus loin ; si à cause du changement d’heure chaque homme produit 1 gramme de plus de poils coupés et si l‘on multiplie ce poids par le nombre d’hommes qui ont été forcé de reculer leur montre dans la nuit de samedi à dimanche, on ne devrait pas être loin de dizaines de tonnes de poils ! Voire des centaines !

Sans compter qu’il faille se garder de ramener tout à ma petite personne, il y a aussi tous ceux qui se rasent la boule à zéro, les dames leurs aisselles, certaines parties du corps etc… Autre élément d’importance, le système pileux. Le mien a produit 1 gramme de poils de plus. Mais je sais que dans certains pays du Sud, un individu normalement constitué peu en produire nettement plus.

Le Co2 produit par les poils…

Et elles se retrouvent où, ces quantités invraisemblables de poils ? Eh, bien, tout simplement dans les poubelles. Puis, dans les camions, les incinérateurs. Bref, ça coûte un max et ça pollue l’air, des tonnes de poils qui sont incinérés. Après, on s’étonnera qu’on nous dise demain ou dans quelques jours que l’air est médiocre. Je veux bien croire, avec tous ces poils en train de se consumer dans les cheminées des incinérateurs rejetant autant de Co2…

Ils nous disent que le changement d’heure permet de réduire la consommation d’électricité. Pas si sûr. La preuve. Les poils étant plus longs ce dimanche matin, des centaines de milliers, voire des milliards de rasoirs en ont consommé plus, de l’électricité.

Non, en fait, soyons sérieux. Pour que le changement d’heure soit efficace, il faudrait obliger les hommes et les femmes à se lever à l’heure où ils avaient coutume de le faire avant le changement d’heure. Au moins, au moment du rasage, la longueur des poils resterait constante et nous produirions moins de déchets. D’où, moins de pollution.

Bon, je sais, vous allez me dire qu’au mois d’avril, on avancera les aiguilles. Qu’on perdra une heure de sommeil. Oui, d’accord. Mais cela ne change rien au problème car si l’on dort une heure de moins, on se rasera les poils une heure plus tôt. Des poils qui ne seront pas arrivés à maturité et qui n’auront pas pu atteindre leur cycle normal de croissance. Une tonte prématurée, en somme. Encore du gaspillage d’électricité, d’énergie et un acte de pollution gratuit !

Les chiens ont plus de poils que nous…

Demain, je dois prendre rendez-vous avec le salon de toilettage pour mon chien. Un Coton de Tulear, variante du Bichon maltais. Je ne vous raconte pas la vitesse avec laquelle les poils de ces adorables petits chiens poussent ! Une bonne petite tonte lui fera du bien, le coco.

Mais je vous assure, si la toiletteuse me dit « Jeudi ou vendredi, à 10h00, cela vous conviendrait-il ? », Je lui répondrai tout de suite « Jeudi ou vendredi, peu importe le jour. Mais une heure plus tôt ! »

Regor

Ceci dit, pendant que j’écrivais ce texte, je me suis bien poilé…

Les commentaires sont fermés.