Google Analytics Alternative

Inquiétant. Le Geer envahi par les algues… A Glons, elles forment un épais tapis en surface…

algues 1.jpgLe phénomène n’est pas nouveau. Pourtant, cette fois, il prend des proportions inquiétantes. Les habitants de la Vallée du Geer assistent à une prolifération excessive d’algues dans la rivière. A tel point, qu’à Glons, près de la banque Belfius à hauteur de la passerelle, les tiges d’algues enchevêtrées forment un tapis glauque de plusieurs centimètres d’épaisseur. Il est parsemé d’écume brunâtre virant parfois au beige. Formant barrage en surface, cet amas recueille bon nombre de déchets divers. Le niveau du Geer est assez bas, son débit est lent, et par les chaleurs que nous connaissons, ce tapis composé de différentes matières qui stagnent émet une odeur répugnante… Chez les habitants, les commentaires vont bon train… Pour certains, le phénomène demanderait à être suivi de près.

algues 2.jpg

algues 4.jpg

algues 3.jpg

algues 5.jpg

Commentaires

  • Merci les agriculteurs avec leurs saloperies de nitrates. Ce puant lisier que l'on répand et qui s'infiltre dans les eaux de ruissellement.

  • je ne savais pas que les agriculteurs épendaient des gobelets de snack ds leurs champs

  • Le titre pourrait être " Chronique d'une mort annoncée". Il est plus que temps que les autorités compétentes fassent diligence dans le dossier d'épuration des eaux du Geer. Notre belle rivière se meurt avec la faune qui tente désespérément de survivre, castors, oiseaux aquatiques et le peu de poissons qui ont résisté à la pollution, risquent de disparaître définitivement et ceci a court terme. Mais la construction des stations d'épuration ne serait optimalisée que par une politique rigoureuse en matière de fertilisation des sols et par un comportement citoyen des riverains car certains y déversent sans vergogne leurs déchets de jardin et même le contenu de leur poubelle.

  • Comme le dit ''Castro manuel'' c'est aux autorités compétentes à réagir, car si cela concerne en grande partie des problèmes de faune du à l'incivisme de certains, cela pose problème également lors des fortes pluies ou orages avec les inondations que l'on connait heureusement rarement.... par chance peut être....
    Si le Geer aurait un sérieux curetage, cela aurait des effets bénéfiques pour toute la vallée et la flore....
    De toute façon les autorités se rejettent toutes la balle (commune ou province)

Les commentaires sont fermés.