Google Analytics Alternative

Bassenge. De nouveaux remous autour de la bergerie…

moutons montagne st pierreLes moutons de la Montagne-St-Pierre créent bien des remous à Bassenge.

Pour rappel, Natagora avait déposé une demande de permis pour construire une bergerie, rue des Coteaux à Roclenge, en zone Natura 2000. La Région wallonne avait délivré le permis en octobre dernier.

Mais, solidaire avec ses agriculteurs, la commune de Bassenge a été en recours de cette décision.

Et donc, les moutons n’ont toujours pas de bergerie…

Découvrez la suite dans votre journal La Meuse de ce jour ou sur :

http://pdf.lameuse.be/pdf/index.php?date=2013-02-08&edition=BASM&book=BASM_1&page=11&op=preview

Commentaires

  • Si la Région Walonne a donné son accord, si le conseil communal privilégie des agriculteurs ou autres c'est anormal. De plus un abri pour les animaux est obligatoire. Donc le fait de refuser cet abri la ville se met en défaut. Colombo

  • Je présume que le même Natagora qui s'inquiète du confort des moutons baissera pudiquement les yeux quand on les égorgera sauvagement pour fêter la fin du Ramadan ...? Du temps où j''habitais sur les hauteurs de Jupille, il y avait derrière chez moi un élevage de moutons avec abattage clandestin...
    Je voudrais éviter cela aux habitants de Roclenge.
    Ah oui, je ne vous ai! pas parlé des rats attirés par ce petit commerce ... mais ça va de pair !

  • il est umpossible pour moi de lire l'article la resolution de l'image est trop petite . est il possible de copier l'article de maniere a qu'il soit visible?
    merci

  • A Mark.
    je publierai l'article demain. Pour pouvoir lire l'article il faut acheter le journal La Meuse ou payer le Pdf. Cordialement, Roger

  • Ou les péripéties d'un projet qui aurait pu être tout simple mais qui ne cesse de se compliquer lorsqu'une politique locale despotique s'accroche, envers et contre tout, à ses idées... fussent t-elles à contre courant du bon sens...

    Il a été clairement démontré - documents à l'appui fournis à la commune - que des agriculteurs pouvaient construire une étable, un hangar, une bergerie en Natura 2000 si ce projet de construction est en harmonie avec les objectifs de natura.
    L'argument - langue de bois - du 2 poids - 2 mesures, inlassablement porté par le Collège de Bassenge est une information qui ne se fonde donc sur aucun élément concret.

    Sortir exactement les mêmes arguments depuis plus de 3 mois alors que des éléments complémentaires, prouvant le contraire, ont été fournis est une tactique de communication qui frise la désinformation et qui ne fait pas honneur à des gens qui se disent (ou se croient) responsables...

Les commentaires sont fermés.