Google Analytics Alternative

Finances Bassenge. Les projets financés sur fonds propres pour éviter les dettes…

logo bassenge.pngBassenge a terminé l’année en votant son budget communal. Elle fait ainsi partie des rares bons élèves de la région à l’avoir fait cette année encore.

Première bonne nouvelle, la fiscalité reste inchangée avec 8 % à l’IPP et 2.600 centimes additionnels au précompte immobilier.

Seconde bonne nouvelle, le budget affiche un boni, à l’exercice propre, de 203.000 euros. Et si on ajoute les exercices antérieurs, le bas de laine passe à 1.129.000 euros.

Un montant qui va toutefois connaître une sérieuse diminution.

« La majorité n’a pas souhaité contracter d’emprunts afin de ne pas augmenter la charge de la dette », précise Philippe Knapen, échevin des Finances.

« C’est pourquoi nous avons décidé de nous servir d’une partie de ce bas de laine pour financer le budget extraordinaire qui se monte, lui, à 1.058.000 euros ».

Il sera ainsi financé à hauteur de 885.000 euros, sur fonds propres, le reste étant subsidié. « C’est vrai que 885.000 euros, c’est beaucoup. Mais il y a des projets que nous devons absolument faire. Il nous restera quand même près de 200.000 euros de réserve ce qui doit nous permettre de voir venir. Et puis, le compte 2012 devrait être bien meilleur qu’annoncé et notre boni devrait donc augmenter dans quelques mois ».

Routes et terrains de foot

Parmi les projets qui devraient être réalisés en 2013, notons des réfections de voiries pour 203.000 euros, quelques rénovations à faire dans le hall omnisports du lycée Roi Baudouin (estimé à 110.000 euros), la consolidation du fossé rue Haut Vinâve à Glons (115.698 euros) ou encore l’achat du terrain de football à Wonck (250.000 euros).

Un dernier achat qui doit permettre non seulement de construire de nouveaux vestiaires à Wonck et d’ainsi d’offrir des installations optimales.

Mais aussi, une fois fait, de réaliser un terrain de football synthétique à Glons !

 

(source La Meuse Aurélie Drion jeudi 27 septembre 2012)

 

Les commentaires sont fermés.