Google Analytics Alternative

Pollution du Geer au mazout : l’auteur interpellé.

pollution geer, mazout dans le geerCette fois, le pollueur a été identifié. Pour lui, la facture risque d’être extrêmement salée.

Depuis lundi matin, les différents villages de la Vallée du Geer baignent dans une entêtante odeur de mazout. C’est la seconde fois en une semaine que le cours d’eau fait l’objet d’une pollution au mazout. Mais cette fois, l’origine de la dispersion intempestive a été identifiée par le Service Environnement Nature.

Ce lundi matin, ce n’est pas dans un parfum de printemps que baignait la vallée du Geer mais dans unepollution geer, mazout dans le geer odeur pestilentielle d’hydrocarbures. Paul Sleypenn, échevin des Travaux, de l’Environnement et de la Propreté à Bassenge explique: “ Dès que la pollution nous a été signalée, nous avons contacté SOS Environnement et Nature. Rapidement, la protection civile est arrivée sur place pour placer des barrages et contenir la dispersion du mazout. La semaine dernière déjà, nous avons eu à subir une telle pollution mais nous n’avions pas pu identifier l’origine de la pollution. Tandis que cette fois, la source de la contamination est établie ”. Le Geer, qui sert trop souvent de dépotoir aux indélicats, n’avait pas besoin d’une autre pollution au mazout.

Marc Gilliquet, directeur du Département police et contrôles de l’environnement, explique: “ Ce lundi matin, nos services ont constaté une pollution au mazout à hauteur du village de Boirs. La protection civile a tout mis en œuvre afin de limiter les dégâts de cette pollution et a pu remonter jusqu’à son origine. À ce stade, on peut imaginer que le contrevenant n’imaginait pas l’importance de son acte. Un procès-verbal a été dressé à l’encontre du pollueur et transmis au Parquet. Selon la décision de justice, le pollueur sera amené à payer, au minimum, la facture de la Protection civile. Il faut rappeler qu’il est extrêmement rare qu’une pollution au mazout soit délibérée. Elles sont souvent dues à des citernes qui fuient ou à des accidents. Ces pollutions sont spectaculaires et très gênantes d’un point de vue olfactif. Toutefois, le mazout est bien moins dangereux pour l’environnement que bien d’autres polluants inodores et invisibles. En effet, le mazout flotte sur la rivière et ne contamine que les eaux de surface. Tandis que d’autres produits peuvent empoisonner les eaux souterraines et causer d’importants dégâts à la faune et à la flore. De plus, une pollution au mazout n’a pas besoin d’être importante pour être spectaculaire: quelques dizaines de litres suffisent pour que la pollution soit visible et pour qu’elle empeste l’environnement ”.

pollution geer, mazout dans le geerPaul Sleypenn ajoute que “ normalement les barrages sur le Geer pourraient déjà être levés en fin de journée ce mardi. Le mazout que les produits absorbants n’auront pu récupérer se diluera dans la rivière au fil des jours. Dès lors, l’odeur pourrait persister encore plusieurs jours. ”

La protection civile à l’ouvrage. Photos : Philippe Degimbre

(Source Journal La Meuse du mercredi 18 janvier 2012)

Commentaires

  • L'échevin de la Propreté et de l'environnement devrait un jour envoyer une équipe dans la rue Thier Begot à Boirs. Quand on se promène vers le "Gibet", il y a un endroit où un fermier entreposait ses végétaux pour faire "la pulpe. Cet endroit n'est plus utilisé et est devenu un dépôt clandestin d'ordures. Dommage pour une si jolie région!!

Les commentaires sont fermés.