Google Analytics Alternative

zone police basse meuse

  • Basse-Meuse Police locale. Voici les numéros de GSM de vos agents de police ! Vous pouvez désormais les contacter !

    police basse meuse téléphones gsm illustration photo.pngLa zone de police de la Basse-Meuse vient d’entreprendre une réorganisation de ses services avec pour objectif principal de renforcer la présence des policiers de quartier sur le terrain et les rendre plus facilement joignables par la population. 

    « On ne voit jamais notre inspecteur de quartier ». En Basse-Meuse, comme dans les autres zones de police du Royaume, ce reproche est régulièrement formulé par la population. Une absence sur le terrain qui s’explique par le fait que l’inspecteur de quartier doit remplir d’autres missions qui l’empêchent d’être présent dans les rues.

    Dans la zone de police Basse-Meuse, on vient d’engager sept nouveaux policiers pour alléger la charge de travail des inspecteurs de quartier et leur permettre de remplir leur mission première : une police de proximité qui s’occupera de récolter des informations, traiter des différents de voisinage ou régler des nuisances (haies non coupées, voitures mal stationnées, trottoirs défoncés…). Et si on devrait enfin voir plus souvent son inspecteur marcher dans son quartier, il sera désormais beaucoup plus facilement joignable. Depuis ce mercredi, tous les inspecteurs de quartier de « Mosa » ont un GSM de service sur lequel la population peut les joindre (durant leurs heures de service) ou leur laisser un message vocal. Une infraction ? Une demande de renseignement ? Voici la liste des inspecteurs de quartier ainsi que leur numéro de GSM.

    BASSENGE

    Boirs : Johan Cartenstart (0474/05.00.07). Bassenge et Roclenge : Stéphan Crutzen (0474/04.85.21). Wonck : Nathalie Dothée (0474/19.11.99). Glons : Micheline Froidmont (0474/18.43.63). Eben-Emaël : Francis Houtmeyers (0474/17.77.36).

    BLEGNY

    Housse : David Graeven (0474/05.42.99). Barchon : Emilie Leruitte (0474/17.37.78). Saive : Valérie Pitchot (0474/04.86.13). Blegny (partie), Mortier et Trembleur : Stéphane Poupier (0474/04.50.79). Blegny (partie) et Saint-Remy : Jean-Marie Van Reeth (0474/04.88.69).

    DALHEM

    Warsage et Mortroux : Eric Delince (0474/05.28.62). Dalhem et Feneur : André Jedrzejski (0474/17.87.61). Berneau, Bombaye, Neufchâteau et Saint-André : Laurence Prégardien (0474/18.70.35).

    JUPRELLE

    Voroux, Lantin et Wihogne : Philippe Hermans (0474/18.18.81). Juprelle, Villers-Saint-Simeon et Paifve : Eric Renier (0474/13.04.65). Fexhe-Slins, Slins et Liers : Joëlle Stefani (0474/13.39.00).

    OUPEYE

    Vivegnis : Alexandre Berte (0494/53.08.12). Haccourt : Mailys Bonhomme (0474/05.18.88). Hermalle-sous-Argenteau : Jean Colin (0497/49.10.89). Houtain-Saint-Siméon et Heure-le-Romain : Gilbert Delhoff (0497/49.04.20). Oupeye(partie) : Alain Depaifve (0497/49.10.88). Oupeye (partie) : Jean-Marie Frenay (0474/03.38.50). Hermée : Candy Jacques (0474/17.15.59).

    VISÉ

    Visé-Centre et La Wade : Denis Beaujean : (0474/18.39.46). Argenteau, Les Roches et Ma Campagne : Boris Charpentier (0474/13.24.03). Cheratte-Haut et Cheratte-Bas : Denis Merenne (0491/43.59.65). Lixhe, Lanaye, Devant-le-Pont et Zoning de Visé : Jacques Van Ass (0474/04.60.01).

    Rappelons qu’en cas d’urgence, le seul numéro à former reste le 101.

    (Source La Meuse Aurelie Drion vendredi 3 juin 2016)

  • « 250.000 euros à un policier, c’est scandaleux ». Le SNPS parle de déni d’État de droit…

    police basse meuse nomination.jpg 2.pngCe lundi, La Meuse revient sur cette histoire d’accord financier portant sur un candidat chef de corps évincé…

    Fabrice Discry, le président provincial du syndicat national du personnel de police et de sécurité (SNPS) va demander des comptes aux responsables de la zone de police de la Basse-Meuse après la divulgation d’un accord financier portant sur 250.000 euros entre un candidat chef de corps évincé et la zone de Police.

    L’article complet est à découvrir dans votre journal La Meuse de ce jour !

    syndicat police.png

  • Avis de la Zone de Police : changement d'horaire

    logo police basse meuse 2.pngZone de Police : changement d'horaire

    Mesdames, Messieurs,

    Merci de bien vouloir noter que dans le cadre d'une réorganisation, les Commissariats Locaux seront désormais fermés à l'accueil du public le samedi matin.

    En cas d'urgence (pour un fait significatif et non dans le cadre d'une procédure administrative ou d'une plainte non urgente) vous pouvez vous adresser au commissariat central situé à 4681 Hermalle-Sous-Argenteau, rue du Passage d'Eau 40 accessible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

    Les commissariats Locaux (un dans chacune des six communes de la Zone de Police) resteront accessibles suivant l'horaire fixé antérieurement et affiché à l'entrée du Commissariat.

    Merci de votre compréhension

    Alain Lambert Chef de Zone.

    (Source Bassenge.be)

    logo police basse meuse.png

  • Campagne de prévention de vols de vélos… Pensez à le faire graver gratuitement !

    faites graver gratuitement votre vélo.pngLa zone de Police Basse-Meuse lance une opération de prévention contre le vol de vélos.

    (Source La Meuse 8 mai 2014)

    faites graver gratuitement votre vélo.png

     

  • Dépôt d'un préavis de grève à la zone de police Basse-Meuse !

    basse meuse zone police.jpgLe syndicat national du personnel de police et de sécurité a déposé un préavis de grève, qui prendra cours le 17 mars, à la zone Basse-Meuse, annonce Fabrice Discry, président provincial du SNPS. Ce dernier dénonce l’absence de concertation concernant la nouvelle organisation du service intervention de la zone. Celle-ci a pris cours le 1er mars dernier et prévoit une organisation « en solo » de la pause 07h-15h. La SNPS dénonce un passage en force de la part de la direction opérationnelle mais aussi l’absence de « préparation de ce type de changement ». Le syndicat policier a émis un avis défavorable et pointe ainsi des manquements en termes d’analyse des appels ou de type d’interventions dans cette tranche horaire.

    (Source Sudinfo Mercredi 5 mars 2014)