Google Analytics Alternative

vente vêtement

  • Habillement. Les Belges laissent leurs vêtements au placard

    mode hiver.jpgLe phénomène est connu : les penderies des Belges regorgent de vêtements dont une part importante ne voit jamais la lumière du jour. Chez 39 % des Belges, au minimum 1 vêtement sur 5 reste indéfiniment dans l’armoire. Voilà ce qui ressort d’une étude conduite par iVox à la demande de 2ememain.be. Les explications les plus fréquemment avancées concernant « cette mise au placard » sont « ça ne me va plus » (47 %), ou « ce n’est plus à la mode » (34 %).

    Chez les hommes, ce sont les T-shirts (40 %), les pantalons (32 %) et les pulls (30 %) qui font partie du trio de tête des vêtements délaissés. Juste derrière, on retrouve les chemises (29 %) et les vestons (19 %). Chez les femmes, les robes (32 %) sont en première position juste devant les pantalons et les T-shirts (28 % chacun). En 4 e et 5 e positions, les femmes délaissent les jupes (27 %) et les chemisiers (26 %).

    8 % REVENDUS

    La majorité des vêtements non utilisés sont dirigés vers une bulle à vêtements (74 %). D’autres sont déplacés, offerts à la famille ou des amis ou embarqués au grenier. Il n’y a que dans 8 % des cas que le porteur revend ses vêtements non utilisés.

    Petra Baeck, porte-parole de 2ememain.be, veut encourager les gens à revendre ces vêtements inutilisés. « 25 % des personnes interrogées dans le cadre de l’étude indiquent que la vente de leurs vêtements inutiles leur a rapporté plus de 150 euros. Une chouette poire pour la soif avant l’été ! » (Source La Meuse 16 juin 2016)