Google Analytics Alternative

travail à domicile

  • Emploi. Le télétravail wallon a le vent en poupe

    Olivier Destrebecq, le député wallon et chef de file du MR à La Louvière a eu une réponse à sa question posée récemment à Christophe Lacroix. Il avait demandé au ministre du Budget, de la Fonction publique et de la Simplification administratrice le nombre de fonctionnaires wallons qui font du télétravail.

    On a donc appris qu’au 1 er janvier 2016, 956 membres du personnel au sein du Service public de Wallonie exerçaient du télétravail, soit du travail depuis chez eux. En 2011, le télétravail était pratiqué par 269 membres du personnel, seulement.

    Le chiffre a donc plus que triplé et la tendance se confirme cette année. « En ce qui concerne 2016, 273 agents doivent encore recevoir leur autorisation de télétravail », apprend-on. Le nombre de télétravailleurs atteindra alors 1.229, soit plus de 10 % du personnel du SPW.« Dans le cadre du Plan Bien-Être, un groupe de travail est chargé d’analyser les améliorations à apporter à la réglementation afin d’optimiser, d’assouplir et d’étendre le travail », explique le ministre PS.

    En Belgique, rappelle Olivier Destrebecq, le nombre de travailleurs pratiquant le télétravail a augmenté de 21 % en 5 ans. « En 2015, exceptés les instituteurs, 595.000 travailleurs salariés ont travaillé parfois ou la plupart du temps depuis leur domicile, sur un total de 3.723.000 travailleurs » .

    En Région bruxelloise, la hausse est de 31 %, en Flandre de 25 % et en Wallonie, de 8 %. En 2015, 28,5 % des salariés de secteur public ont travaillé parfois ou régulièrement depuis leur domicile contre 11,9 % dans le privé. (Source La Meuse lundi 19 septembre 2016)