Google Analytics Alternative

toilettes pmr administration communale bassenge

  • Bassenge. Le jeune conseiller communal Christopher Sortino fulmine : « Voici les toilettes de l’administration communale de Bassenge réservées aux personnes à mobilité réduite ! »

    toilettes PMR Commune de Bassenge.jpgLe jeune Conseiller communal Christopher Sortino (PS) vient de déposer un post sur Facebook qui n’est pas piqué des vers. Tout d’abord, resituons le contexte. Ayant été lui-même immobilisé durant plusieurs mois suite à un accident et se trouvant aujourd’hui en rééducation, le jeune conseiller fait partie de ces personnes dites à mobilité réduite (PMR). Alors qu’il se rendait au Centre administratif de la commune de Bassenge pour obtenir des renseignements, il tomba à la renverse devant l’état des toilettes mises à la disposition de personnes souffrant d’un handicap.

    Voici ce qu’il écrit, photos à l’appui :

    « Je vous présente les toilettes (inaccessibles) réservées aux personnes à mobilité réduite (PMR) de l’administration communale de Bassenge. christopher et rené.pngNous sommes passés, ce jour, à l’administration avec mon collègue René Deckers (Conseiller communal PS). Vous me direz : pourquoi les deux conseillers communaux que nous sommes font scandale sur les réseaux sociaux ? Car le 22 août dernier, j’ai déjà attiré l’attention du directeur général de la commune sur cette situation de façon constructive. Et, depuis, rien n’a bougé.

    J’ai donc, ce jour, été directement exprimer ma pensée à ce sujet à Josly Piette, notre Bourgmestre, qui était dans son bureau, porte ouverte et qui a à mon sens bien conscience de cette situation. Je lui ai promis de porter ce dossier au conseil communal de septembre, avec René Deckers.

    Alors, pourquoi ces toilettes sont-elles utiles ? Je vais vous l’expliquer… puisque certains ne semblent pas comprendre les enjeux. La toilette PMR est plus large qu'une toilette classique (on peut y rentrer avec sa chaise roulante) et est généralement équipée d’un point d’appui (barre pliable) pour que la PMR qui ne dispose par exemple plus de ses jambes puisse se mettre sur la toilette. Quand elles sont, comme ici, inaccessibles, la personne en chaise roulante doit sortir de sa chaise (ce n’est pas toujours possible), se traîner par terre (ramper) jusqu’à la toilette, grimper sur la toilette en prenant appui sur celle-ci (et non sur la barre pliable prévue à cet effet, vive l’hygiène) et puis, faire demi-tour : sortir de la toilette sans avoir d’appui (c’est dangereux : nouveau risque de blessure), se traîner à nouveau par terre pour rejoindre sa chaise et puis, monter sur celle-ci, du moins si la personne a assez de force physique pour le faire. Sinon, elle reste calée, par terre.

    Cette situation, humiliante et non conforme au concept de dignité humaine, ne doit plus se produire, spécialement dans une administration communale sensée être accessible à tous... Et comme le dire au Directeur Général n’est visiblement pas suffisant pour faire changer les choses, nous porterons ce point au prochain conseil communal. »

    Comme en attestent les photos, les toilettes sont encombrées d’objets divers et on y retrouve notamment des poubelles publiques et des sacs bleus contenant des canettes et autres déchets… Quant à l’état du pot du WC… « Bonjour l’hygiène », écrivait une dame dans un commentaire sur Facebook.

    Après l'état du WC, un manque de parkings pour PMR devant les bâtiments communaux, une problématique déjà soulevée aussi…

    Enfin, il n’est peut-être pas inutile de rappeler qu’au mois de mai, déjà, lors d’un Conseil communal, les deux conseillers Sortino et Deckers attiraient l’attention des autorités sur le manque de places de parkings pour handicapés devant les bâtiments communaux. Vidéo à découvrir ici :

    https://www.facebook.com/christopher.sortino.5/videos/vb.844888907/10155290292633908/?type=3&theater