Google Analytics Alternative

route provinciale glons

  • Glons. La route provinciale à nouveau ouverte à la circulation

    Depuis ce jeudi, la route provinciale est à nouveau ouverte à la circulation. Voilà qui devrait en réjouir plus d’un(e).

  • Route provinciale à Glons : encore de la casse

    Cette fois, c’est un poteau de signalisation qui a été renversé par un véhicule. Actuellement donc, à cet endroit, la signalisation de priorité n’est plus assurée.

    route provinciale septembre 2016.jpg

    route provinciale septembre 2016.2.jpg

  • Glons. Flashy, la route Provinciale...

    route provinciale juin 2015 23 juin 3.jpgLa route Provinciale à Glons, propriété de la commune de Bassenge, n’en finit plus de faire parler d’elle depuis qu’elle a fait l’objet d’aménagements de type « ralentisseurs ». Le dispositif, installé il y a un mois, est jugé excessivement dangereux par les citoyens. Il soulève une vague de contestations sur les réseaux sociaux et via une pétition qui circule en ligne.

    Rapidement, plusieurs inscriptions injurieuses, à la bombe de peinture blanche, avaient été apposées sur la route en regard des différents ‘îlots’. Mi-juin, les blocs de béton et les différentes signalisations qui composent le dispositif avaient été enlevés… puis replacés.

    Le bourgmestre Josly Piette a, de son côté, expliqué que ces aménagements n’étaient que provisoires, aux fins de test, et qu’un bilan serait tiré après six mois.

    Mais lundi, de nouvelles modifications ont encore été apportées au dispositif casse-vitesse. Cette fois, des bandes réfléchissantes (chevrons rouges et blancs) ont été apposées sur les murets de béton disposés en travers de la chaussée. Cette modification semble confirmer le manque de visibilité que présentaient ces murets – peints de simple couleur rouge non réfléchissante – dès la tombée du jour.

    (Source La Meuse de ce samedi 27 juin 2015)

  • Glons. Route provinciale : de nouvelles modifications apportées au dispositif ralentisseur. Des bandes réfléchissantes ont été apposées sur les murets de béton…

    route provinciale juin 2015 23 juin.jpgCe lundi 22 juin 2015, sur la route Provinciale à Glons, de nouvelles modifications ont encore été apportées au dispositif casse-vitesse. Cette fois, ce sont des bandes réfléchissantes (chevrons rouges et blancs) qui ont été apposées sur les murets de béton. Cela semble donc confirmer le manque de visibilité que présentaient les murets peints de simple couleur rouge dès la tombée du jour; un danger dont les usagers faisaient état sur les réseaux sociaux et sur la pétition qui circule sur internet.

    Les articles précédents :

    http://bassenge.blogs.sudinfo.be/archive/2015/05/23/circulation-glons-pour-contrer-les-vitesses-excessives-la-ro-151244.html

    http://bassenge.blogs.sudinfo.be/archive/2015/05/27/glons-le-nouveau-dispositif-ralentisseur-sur-la-route-provin-151603.html

    route provinciale juin 2015 23 juin 2.jpg

    route provinciale juin 2015 23 juin 3.jpg

    route provinciale juin 2015 23 juin 4.jpg

    route provinciale juin 2015 23 juin 5.jpg

  • Route provinciale a Glons, l’ensemble des dispositifs ralentisseurs a été enlevé ce jeudi matin…. Mercredi, un avis de la commune de Bassenge avait été distribué dans les boîtes aux lettres des habitants de la rue !

    route provinciale 11 juin 2015.jpgCe jeudi 11 juin 2015 à l’aube, les blocs de béton et les signaux qui composaient le dispositif casse-vitesse installé récemment, ont été enlevés par le service des travaux de la commune de Bassenge. Un avis a été distribué dans les boîtes aux lettres des habitants de la rue pour les avertir. Il est question du passage d'une course cycliste dimanche et les "obstacles" seront replacés lundi. Voici la teneur de l'avis :

    route provinciale enlèvement blocs béton,route provinciale glons,route provinciale glons juprelle,enlèvement obstacles rue provinciale glons,rue provinciale glons 11 juin 2015

    Du côté des usagers de la Vallée du Geer comme de la proche commune de Juprelle, plusieurs se posent déjà pas mal de questions…

    La publication de cet article sur Bassenge Sudinfo devrait leur apporter quelques éléments de réponses.

    Photos : Route provinciale à Glons, les Services communaux étaient à l'oeuvre ce matin...

    route provinciale 11 juin 2015 2.jpg

    route provinciale 11 juin 2015 3.jpg

  • Route Provinciale à Glons : des signaux tagués ? La sortie de la via Jecore n’est plus signalée….

    route provinciale signaux tagués 1.jpgDécidément, sur la route provinciale à Glons, le nouvel aménagement destiné à réduire la vitesse n’a pas encore fini de faire parler de lui. Un usager nous a écrit : « La commune a nettoyé les tags injurieux présents sur la route, mais ils ont oublié de rendre à nouveau lisibles des signaux qui eux, étaient tagués depuis longtemps… La Via Jecore* et le danger potentiel que la sortie de cette piste cycliste présente ne sont plus clairement signalés ! » 

    En effet, une visite sur place nous a permis de constater effectivement que, tagués, les signaux étaient illisibles.

    Devant le nombre de tags qui fleurissent çà et là à Glons, rappelons que taguer est un acte grave passible de très lourdes sanctions. De surcroît, dans ce cas précis où il s’agit de taguer des signaux routiers, il y a carrément intention de porter atteinte à la vie des autres…

    route provinciale signaux tagués 2.jpg

    route provinciale signaux tagués 3.jpg

    *La Via Jecore est une piste cyclable (touristique) qui, reliant Maastricht à Tongres, traverse tous les villages de l’entité de Bassenge. Fort fréquentée en cette saison, ce sont de nombreux cyclistes et promeneurs qui l’empruntent quotidiennement.
  • Glons. Nouveaux dispositifs ralentisseurs: les autorités communales adressent un courrier aux habitants de la route Provinciale. « Les solutions provisoires proposées sont réalisées pour test… »

    route provinciale glons chicanes.pngRenseignements pris auprès de différents commerçants locaux ainsi qu’en tenant compte du nombre important de commentaires qui continuent d’affluer sur le réseau social Facebook, de nombreux usagers pestent sur le dispositif ralentisseur mis en place à Glons, ceux-ci mettant en exergue le danger excessif que les murets de béton présentent et d'expliquer de long en large les différentes failles constatées sur son ensemble (cas de figure, conditions climatiques, etc...). Alors qu’une pétition (La pétition.be) a déjà reçu plus d’une centaine de signatures, les autorités communales sont sorties de leur réserve pour fournir des explications aux habitants de la route en leur adressant, vendredi dernier, le courrier toutes-boîtes que voici :

    toute boîte route provinciale 1.jpg

    toute boîte route provinciale 2.jpg

    Quant à cette pétition (rassemblant les signatures des habitants de tous les villages de la Vallée du Geer mais également de Slins, Fexhe Slins, Juprelle,Wihogne…) et la teneur des remarques récurrentes sur le danger que présentent les aménagements, la découvrir ici : 

    https://lapetition.be/en-ligne/Enlevement-des-ralentisseurs-installes-dans-la-rue-provinciale-a-Glons-15769.html

  • « À 100 mètres, une idée de c*nnard de politicien » Des graffitis dénoncent les chicanes installées route provinciale à Glons !

    glons route provinciale 1.jpgL’article complet du journal La Meuse de ce jeudi 28 mai 2015. Il est signé Kathleen Wuyard.

    Cette semaine, un nouveau dispositif destiné à réguler la vitesse des automobilistes a été installé route Provinciale, à Glons. Depuis, les riverains ne décolèrent pas : pour eux, ce dispositif est dangereux, voire même, meurtrier. Des accusations que contestent les autorités communales.

    route provinciale glons chicanes.pngAvant même d’apercevoir les nouveaux ralentisseurs, les usagers de la route Provinciale sont prévenus de leur présence par un graffiti à même le sol : « À 100 mètres, idée de connard de politicien ». Une inscription qui en dit long sur l’avis des riverains… La raison de leur courroux ? Des chicanes qui ont été installées le long de la route Provinciale, à hauteur du Thier de Glons. Pour les habitants du tronçon concerné, ce nouveau dispositif est une aberration. Marie-Flore Mardaga habite dans le Thier de Glons depuis 64 ans. Elle ne décolère pas : « Ces chicanes sont extrêmement dangereuses. En 64 ans, je n’ai jamais connu un seul accident ici. Maintenant, avec ce dispositif, la circulation au niveau du pont est très dangereuse, voire mortelle ! Il n’y avait pas du tout besoin de mettre ce genre ralentisseurs 10.jpgde dispositif sur une grand-route. Nous n’avons pas été informés, c’est inadmissible !» tempête Marie-Flore. Même son de cloche du côté de chez sa voisine, Cindy Acetoni : «J’ai 23 ans, et j’ai toujours habité ici. Je ne me souviens pas d’avoir jamais vu un seul accident. Ces murets sont très dangereux, les gens ne roulent pas moins vite pour autant et ne se mettent pas forcément sur le côté… On ne se sent pas en sécurité, on va droit à la catastrophe avec ces chicanes !». Pourtant, selon Noël Perin, conseiller en mobilité à la commune de Bassenge, c’est à la demande des habitants que le dispositif a été installé. «Il y a trois ans, la route provinciale a été rénovée et a été remise à la commune. Depuis, on y a enregistré des vitesses excessives, parfois même au-delà des 80 kilomètres heure ! Les riverains nous avaient fait parvenir une pétition demandant que l’on prenne en charge cette problématique. Nous avons soumis le plan d’installation des chicanes à la Région Wallonne, qui l’a approuvé. J’ai reçu des mails de ralentisseurs 5.jpgriverains disant qu’ils étaient très contents, nous n’avons fait que répondre aux demandes des habitants de la rue » se défend Noël Perin. Reste qu’au vu des graffitis accolés aux chicanes, tous les riverains ne sont pas enchantés par le projet : « zone inutile ici», « con ici», «ici, mort»… l’auteur des graffitis ne mâche pas ses mots ! Sur les réseaux sociaux, les riverains sont tout aussi virulents. Ainsi, Flavio C. prédit le pire : « C’est hyper dangereux, en descendant de Slins, il faut passer en dessous du pont à gauche, et ceux qui montent ne les verront pas. Il n’y a plus eu d’accidents depuis des années, mais je pense qu’il va bientôt en avoir de nouveau. On verra comment la commune réagit quand il y aura des tués ou des blessés…» Face au mécontentement populaire, Noël Perin tient à route provinciale connard de politiciens.jpgapaiser les esprits : «Il faut reconnaître que le dispositif est embêtant, moi-même, quand je rencontre des chicanes sur la route je ne suis pas content… Mais l’objectif était de ralentir les automobilistes et ça, ça a marché. Pour le moment, le dispositif reste pour une période d’essai de 6 mois. Si cela se passe bien, il sera définitif».

    Josly Piette, le bourgmestre de Bassenge, n’a pas répondu à nos demandes d’interview. Gageons qu’au vu de la tenue des graffitis, il n’en pense pas moins pour autant…

    KATHLEEN WUYARD

  • Dans La Meuse ce jeudi. « À 100 mètres, une idée de c*nnard de politicien » Des graffitis dénoncent les chicanes installées route provinciale à Glons !

    route provinciale glons chicanes 2.pngCette semaine, un nouveau dispositif destiné à réguler la vitesse des automobilistes a été installé route Provinciale, à Glons. Depuis, les riverains ne décolèrent pas : pour eux, ce dispositif est dangereux, voire même, meurtrier. Des accusations que contestent les autorités communales.

    http://www.lameuse.be/1296993/article/2015-05-27/glons-a-100-metres-une-idee-de-cnnard-de-politicien

    Un article à découvrir dans votre Meuse de ce jeudi 28 mai 2015.

    glons route provinciale 6.jpg

     

  • Glons. Le nouveau dispositif ralentisseur sur la route provinciale soulève une vague de contestations auprès des citoyens : il est jugé excessivement dangereux et meurtrier !

    ralentisseurs 10.jpgLa route Provinciale, aujourd’hui propriété de la commune de Bassenge, vient de faire l’objet d’aménagements « ralentisseurs ». Il n’aura fallu que quelques heures pour que le dispositif, jugé excessivement dangereux par les citoyens, soulève une vague de contestations. Sur Facebook, en différents groupes locaux, les commentaires se comptent par dizaines et, si en soi, la décision de réduire la vitesse sur cette voirie est généralement admise, c’est le dispositif en lui-même qui est jugé inadapté et dangereux. Photo : des murets de béton sont situés en travers de la chaussée… Ils sont revêtus d’une simple peinture rouge non réfléchissante… et « Ils ne font pas l’objet d’un éclairage spécifique » comme l’écrit cette dame. Une autre : » En dessous du pont, il n’y a pas suffisamment de visibilité pour installer un tel dispositif ! »

    ralentisseurs 5.jpgCe mardi 26 mai 2015, plusieurs inscriptions à la bombe de peinture blanche ont été apposées sur la route en regard des différents « îlots ».  Pour mise en matière, à l'approche de la descente vers Glons apparaît ce message : «  A 100 mètres, une idée de connard de politicien ! ». Auprès de la population glontoise voire même des villages avoisinants, les accidents sont fortement redoutés. Une pétition a été mise en ligne et, dans la région, les esprits continuent de s’échauffer devant ce dispositif jugé non-conforme et en tout cas meurtrier. Nettement mises en cause, les autorités communales bassengeoises n’ont cependant fait aucun communiqué jusqu’à présent. 

    Regor

    route provinciale connard de politiciens.jpg

    ralentisseurs 1.jpg

    ralentisseurs 2.jpg

    ralentisseurs 5.jpg

    ralentisseurs 6.jpg

    ralentisseurs 7.jpg

    ralentisseurs 9.jpg

    ralentisseurs 4.jpg

  • Circulation Glons. Pour contrer les vitesses excessives, la route Provinciale a fait l’objet d’importants aménagements. Une nouvelle signalisation a été mise en place…

    glons route provinciale 1.jpgCette semaine à Glons, la route Provinciale a fait l’objet de différents aménagements ralentisseurs. En effet, le nouveau dispositif vise à contrer les vitesses excessives : marquages au sol de zones de parkings, îlots et bornes imposantes en béton le composent. A l’entrée de la route, en face du magasin Spar, un panneau indique la modification de la signalisation dont la route vient de faire l’objet. Voilà donc les usagers prévenus.

    glons route provinciale 3.jpg

    glons route provinciale 4.jpg

    glons route provinciale 5.jpg

    glons route provinciale 6.jpg

    glons route provinciale 7.jpg

    glons route provinciale 8.jpg