Google Analytics Alternative

round up interdit

  • Vente aux particuliers. Vente d’herbicides : bientôt la fin

    Le gouvernement a approuvé, vendredi, un arrêté royal qui interdit l’usage de certains herbicides par les particuliers. Est notamment visé le « Roundup » dont la substance active est le glyphosate. Cette interdiction concerne l’ensemble des herbicides à utilisation non professionnelle. Seuls les herbicides composés de substances de base, de biopesticides et de substances à faible risque et qui comportent donc le moins de risques pour la santé et l’environnement pourront encore être autorisés.

    L’arrêté prévoit immédiatement (dès son entrée en vigueur après sa publication au Moniteur) l’interdiction effective des herbicides totaux (comme le round-up), l’interdiction de commercialisation, de vente et d’utilisation non professionnelle. Pour les herbicides sélectifs (le désherbant qui permet de tuer les pissenlits dans une pelouse, par exemple), il y a un délai de 6 mois avant l’interdiction de la commercialisation (vente interdite dès le 31 décembre 2018).

    Le ministre de l’Agriculture se dit satisfait d’avoir pu aboutir rapidement dans ce dossier.

    La suite de l’article sur :

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2018-05-26,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2018-05-26,BASSE-MEUSE,1|19