Google Analytics Alternative

rond-point de boirs

  • Rond-point de Boirs : des signaux qui jouent à cache-cache ?

    signal rond-point boirs.jpgCela pourrait être risible si la sécurité des usagers n’était pas en jeu. Au rond-point de Boirs, un signal de stop qui, de fonctionnel sans raison durant plusieurs mois, avait enfin été rendu inopérant pas le recouvrement d’un sac plastique, l’est redevenu à nouveau depuis quelques jours. Ce sont les bandes adhésives qui ont lâché. Du coup, il a encore une fois repris sa fonction qui, à cet endroit, n’a aucun sens. Alors, des questions se posent : va-t-on à nouveau le recouvrir d’un sac plastique pour le rendre inopérant, et quand ? Ou bien, après autant de mois, va-t-on enfin penser à l’enlever ?

    En tout état de cause, pour les usagers, la prudence s’impose à cet endroit.

    signal rond-point boirs 3.jpg

    signal rond-point boirs.jpg

  • La sculpture du rond-point de Boirs fait la photo du jour dans La Meuse de ce mercredi…

    rond point 3.jpgRegor de Bassenge Sudinfo : auteur de la photo du jour de La Meuse de ce jour. 

    Dans un article daté d’hier, nous relations l’installation menée mercredi par le Service des Travaux de Bassenge d’une sculpture de petit granit au centre du rond-point de Boirs. Il n’a pas fallu attendre longtemps pour que de nombreux commentaires fusent sur Facebook. Avec beaucoup d'autodérision, les bassengeois évoquent le " fameux Gruyère de Bassenge ", parlent de tranche d’Emmenthal, certains encore suggèrent d’organiser sur le rond-point de Boirs un lancer de canettes dans le cadre des fêtes de « Boirs est Barjot… ». Quant à d’autres, ils ne peuvent s’empêcher d’évoquer la nécessité d’y accoler la représentation d’une souris.

    Une installation en déséquilibre et qui déconcerte..

     

    sculpture boirs, rond-point de boirs, sculpture rond-point boirs

    Les bassengeois ne cessent de s’interroger... En ce qui nous concerne, nous nous bornerons à rappeler le principe du « gestaltisme » (lecture d’une œuvre d’Art en deux temps) qui dans ce cas prend tout son sens et se vérifie. En effet, et en l’occurrence ici vu sa situation au centre d’un rond-point, une seule lecture de la sculpture est possible et au vu du nombre de perforations qu'elle présente, qu’on le veuille ou non, un lien de l’esprit mène, dans le meilleur des cas, à l’industrie fromagère... 

    Un communiqué des autorités communales nous donnera-t-il bientôt la clé de l’énigme en nous apportant des renseignements sur la seconde lecture à faire ?

    En tout état de cause, la photo parue dans Bassenge Blog Sudinfo a retenu l’attention du Chef d’édition qui en a fait « la photo du jour » dans le journal La Meuse de ce jeudi.

     

    sculpture rond-point boirs

    Vos commentaires sont bienvenus sur le blog.