Google Analytics Alternative

radars fixes bassenge

  • Basse-Meuse: bientôt des radars fixes dans les 6 communes

    La lutte contre l’insécurité routière, et plus particulièrement celle due à la vitesse, est une des priorités de la zone de police de la Basse-Meuse. C’est dans cette optique que 2017 devrait voir l’arrivée de neuf radars fixes répartis dans les six communes qui composent la zone de police : Bassenge, Blegny, Dalhem, Juprelle, Oupeye et Visé.

    La décision a été prise récemment par le Collège de police. Concrètement, deux boîtiers seront installés à Visé, Oupeye et Blegny et un boîtier le sera à Juprelle, Dalhem et Bassenge. Un ou deux radars seront achetés et voyageront aléatoirement dans ces boîtiers. Les automobilistes ne seront bien évidemment pas avertis de la présence ou non du radar dans ceux-ci, les obligeant à lever le pied s’ils ne veulent pas prendre le risque de se faire flasher.

    L’installation de ces radars devrait se faire dans le courant 2017. La procédure de marché doit encore être faite et, surtout, les différents bourgmestres doivent donner une liste de rues dans lesquelles ils souhaiteraient qu’on installe leur(s) radar(s). Cette liste devra alors faire l’objet d’une analyse par la zone de police afin de voir s’il est techniquement possible de les installer. (Source La Meuse samedi 3 décembre 2016)