Google Analytics Alternative

projet geer tongres

  • Exclusivité. La ville de Tongres mise sur le Geer pour envisager l’avenir. 13 millions d’euros pour un projet d’envergure ! (Photos + Vidéo )

    geer tongres.jpgC’est un chantier très important qui est en cours actuellement à Tongres du côté du quartier bien connu des bassengeois sous le nom de «  Les Motten ». Les travaux portent sur la modification du tracé du Geer qui, depuis des siècles, est étroitement lié à l’Histoire de Tongres. Rappelons que jusqu’en 1951, la rivière occupait une place de choix au centre-ville mais, devenue alors un véritable égout à ciel ouvert, il fut décidé de la canaliser dans des conduites souterraines à cause notamment des odeurs nauséabondes qui s’en dégageaient. Ainsi, depuis près de septante ans, disparaissait-il sous terre en dessous de voiries et autres parkings d’importance et n’était plus guère visible que longeant l’ancien Béguinage à ciel ouvert. Le projet vise à repenser geer tongres 4.jpgtotalement la zone en aménageant des parcs, des surfaces vertes récréatives, en y intégrant les étangs etc… dans lesquels le Geer serpentera à ciel ouvert en retrouvant la place qu’il occupait au siècle dernier.

    Ce nouveau concept sert de catalyseur au développement urbain en veillant à améliorer la qualité de vie, d’accueil, l’aspect convivial et familial et à travailler sur l’image de la ville qui se verra encore renforcée par les liens forts qu’elle entretient avec son passé (La plus ancienne ville de Belgique).

    D’autre part, les auteurs du projet ont voulu également anticiper le futur en reliant la Culture (Centre Culturel de Velinx) à la Nature (Réserve naturelle De Kevie) en s’appuyant sur l’ancienne configuration geer tongres 5.jpgdu Geer tel qu’il se présentait par le passé.

    Le chantier a débuté en 2017 et la fin des travaux est programmée pour fin 2019. En attendant, c’est un ouvrage hydraulique important et complexe qui demande des solutions afin d’allier la présence de sources (De Motten), le nouveau cours du Geer et les eaux de ruissellement que la remise à ciel ouvert de la rivière impliqueront. Le coût total du projet est estimé à 13 millions d'euros, dont 42% pour VMM et 58% pour la ville de Tongres.

    Nous aurons certainement l’occasion de revenir sur ce sujet dans les mois qui viennent.

    Roger Wauters

    (Source Vlaams Milieu Maatschappij – Traduction d'extraits Roger geer tongres 6.jpgWauters)

    Pour en savoir plus :

    https://www.vmm.be/water/beheer-waterlopen/projecten/jeker-door-tongeren

    LA VIDÉO DIDACTIQUE