Google Analytics Alternative

prix oranges

  • Consommation. Le jus d’orange risque de vous coûter plus cher

    jus orange.jpgAttention si vous êtes fan de jus d’orange : le prix du jus concentré flambe et risque d’entraîner une hausse du prix dans les rayons du supermarché.

    Ce jus concentré est, pour plus de la moitié, produit à base d’oranges en provenance du Brésil. Or, le pays subit une vraie « crise de l’orange » actuellement.

    En cause : la production ne cesse de baisser car le climat est défavorable et, en plus, les producteurs doivent faire face à une bactérie qui rend leurs fruits impropres à la consommation. Baptisée la « maladie du dragon jaune », elle attaque les arbres à agrumes et est transmise par les insectes. La bactérie bloque la sève de l’arbre, de sorte que l’orange reste verte et ne peut être consommée.

    + 10 À 15 CENTIMES D’EURO

    La maladie du dragon jaune sévit au Brésil où on craint une baisse de production de 11 % en 2016 ! Une catastrophe locale qui risque bien d’avoir des répercussions pour les consommateurs belges. Car ce jus concentré, obtenu donc en grande partie en pressant les oranges brésiliennes, est utilisé notamment dans les briques de jus d’orange pasteurisé au rayon boissons. Leur jus frais se retrouve aussi dans les frigos des supermarchés via certaines marques.

    Les spécialistes du secteur du jus concentré estiment que le manque d’oranges brésiliennes va ainsi causer une hausse de 10 à 15 cents par litre. Quand on sait que, chez nous, ces litres coûtent entre 1 et 3 euros, l’augmentation va se faire sentir à la caisse pour les familles et les gros consommateurs. Et les oranges en vrac ? Chez nous, leur prix ne devrait pas trop bouger elles viennent en général d’Espagne ou d’Afrique du Sud, mais une légère hausse n’est pas à exclure car le manque d’oranges brésiliennes va doper le prix de vente du reste de la production mondiale. (Source La Meuse vendredi 19 août 2016)

    jus orange.jpg