Google Analytics Alternative

poubelles pleines

  • Basse-Meuse propreté. Juprelle, équipée de poubelles connectées

    Des capteurs préviendront du taux de remplissage afin d’optimaliser au mieux les ramassages

    Une poubelle publique équipée de capteurs qui signaleront directement aux autorités lorsqu’elle a atteint son taux de remplissage. Cela sera bientôt possible, à la suite d’un projet pilote mené par l’ASBL Be WaPP. La commune de Juprelle fait partie des quatre entités sélectionnées pour tester le concept. Juprelle vient d’être désignée par l’ASBL (privée) Be WaPP, pour une Wallonie Plus Propre, comme l’une des quatre communes wallonnes pilotes afin de tester un projet de « poubelles connectées ».

    Comprenez donc que ces poubelles publiques seront équipées de capteurs fonctionnant à l’énergie solaire ou sur batterie. Ceux-ci seront capables de détecter les niveaux de remplissage des installations et de prévenir les responsables de l’administration dès que le niveau atteint les 75 %, ou que la poubelle se trouve endommagée.

    « Il y a deux ans, nous avions lancé un projet d’application qui visait à répertorier les poubelles présentes sur une entité. Chacune était alors photographiée et placée physiquement sur une carte », a introduit Valérie Anciaux, responsable communication de Be WaPP. « Pour participer à ce projet pilote, il fallait donc, préalablement, que la commune ait effectué ce travail et utilise notre application.

    L’article complet dans votre journal La Meuse de ce mercredi ou en suivant ce lien :

    https://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2018-11-28,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2018-11-28,BASSE-MEUSE,1|12

    (Afin d'éviter toutes questions qui nous seraient posées (messages, mails, etc...), notons que Bassenge ne figure pas parmi les quatre entités concernées) Roger Wauters