Google Analytics Alternative

plaintes pétards

  • Exclusif ! 30 plaintes reçues par Gaia pour le seul soir du réveillon !

    chat pétards.png« 30 signalements pour la seule nuit de la Saint-Sylvestre concernant des animaux terrorisés par les feux d’artifice ! » C’est le triste constat dressé par Gaia, qui déplore des fugues et des décès au cours du dernier réveillon, comme nous le révèle, en exclusivité, son président Michel Vandenbosch. Pour rappel, l’association belge de défense des droits des animaux avait lancé un appel avant les fêtes à chaque bourgmestre de Belgique pour interdire les feux d’artifice chez les particuliers. « Les animaux ont une ouïe beaucoup plus fine et sensible que l’oreille humaine. Pour eux, les détonations sont une vraie torture. Nous craignons des incidents et c’est ce qui s’est produit cette année encore », explique M. Vandenbosch.

    MÊME DES MORTS !

    plaintes pétards,animaux peur pétardsEn Flandre, à Bruxelles et en Wallonie, de nombreux propriétaires se sont plaints des conséquences des pétards pour leurs animaux qu’il s’agisse de chats, de chiens, de chevaux, d’oiseaux ou de poules. À Melen (Liège), par exemple, le propriétaire de Yalta, une chienne, et de Tibou et Suki, deux chats expliquent qu’ils ont été « terriblement perturbés. » Les animaux « se sont réfugiés sur mon lit ou dans la salle de bains, où le bruit est moindre. Cette nuit, cela a duré de 23h55 à 2h38. J’ai dû apaiser ma chienne avec du Calmivet, alors que je réprouve l’usage de ce médicament. » Un conducteur qui circulait sur l’E42, en Wallonie, n’a quant à lui rien pu faire pour « secourir un chien qui courait à contresens, sur la bande d’arrêt d’urgence. En rentrant chez moi j’ai retrouvé l’annonce de sa disparition : dans la nuit du 31. »

    Gaia déplore aussi des décès : celui d’un perroquet ou encore d’un cheval. À Châtillon (Luxembourg), un propriétaire a indiqué que son perroquet gris du Gabon était mort lors du réveillon « à cause des feux d’artifice. » Des feux d’artifice également responsables de la mort, à Fouches, du cheval de Jean-Luc Steffen qui témoignait dans nos éditions ce lundi.

    Gaia s’attend à recevoir d’autres plaintes dans les jours à venir et demande à nouveau aux bourgmestres d’interdire ces tirs anarchiques et de prévoir des sanctions administratives communales pour ceux qui s’y risqueraient quand même. (Source La Meuse mardi 5 janvier 2016)

    plaintes pétards,animaux peur pétards