Google Analytics Alternative

paysage bassenge

  • Un été « indien » à la sauce belge. Des températures à plus de 20 degrés. Jusqu’à la fin du mois !

    Vous n’avez peut-être pas cette impression mais cette année, et même l’été, a été déficitaire en matière de précipitations. Sur les quatorze derniers mois, entre juillet 2016 et septembre 2017, il n’y en a qu’un qui a connu un excédent : c’était le mois de novembre 2016. 

    Les Belges qui sont restés au pays cet été ne croiront pas cette information. Et pourtant, les statistiques ne trompent pas. Nous continuons à vivre en Belgique des mois trop… secs. Et cela dure, sauf la seule exception du mois de novembre 2016, depuis juillet de l’année précédente.

    Nous avons en effet pris notre calculette et additionné les litres tombés sur les 14 derniers mois à Uccle (NdlR : du 1 er juillet 2016 au 22 septembre 2017) ainsi que le nombre de jours de pluie. Durant cette période, 746,9 litres d’eau au mètre carré ont été récoltés à l’Institut Royal Météorologique. Normalement, en se basant sur les normales, nous aurions dû avoir… 1.074,1 litres. Le passif est donc de 327,2 litres. Ce qui est énorme. Pendant ce même laps de temps, nous aurions dû avoir 242 jours de pluie, sur les 14 mois. Là, on en a eu… 206. Soit une différence de 36 jours. Plus d’un mois !

    La suite de l’article en suivant ce lien :

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2017-09-23,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2017-09-23,BASSE-MEUSE,1|16