Google Analytics Alternative

payement smartphone

  • Colruyt lance le paiement par smartphone

    smartphone.pngD’ici le mois de mai, il sera possible de payer avec son smartphone dans tous les magasins du groupe Colruyt, quelle que soit l’enseigne (Colruyt, Okay, Dreamland, Spar…). L’expérience a débuté en septembre dernier et a été étendue, depuis le 21 janvier, à 17 magasins. Aujourd’hui, plusieurs dizaines de magasins ont commencé à mettre en œuvre le système. « Nous avons choisi de travailler avec l’application SEQR », explique Jan Derom, porte-parole du groupe, « qui peut être téléchargée sur tous

    les smartphones». À la caisse, le client scanne un code QR, introduit son code PIN, et ses courses sont payées. « Le montant est directement déduit du compte en banque », poursuit le porte-parole de Colruyt, « comme si vous aviez effectué un virement». Aujourd’hui, la clientèle est seulement en phase de découverte mais chez Colruyt, on en est certain au vu de la réaction dans les tests et dans les magasins, le pourcentage de clients qui paieront de cette façon va exploser. Et « nous serons les premiers à l’avoir dans tous les magasins», ajoute Jan Derom.

    Delhaize : application bancontact…

    Delhaize s’est également lancé dans la course au paiement par smartphone. Là-bas, l’expérience a été lancée début décembre, dans le magasin de Karreveld, à Molenbeek, et c’est l’app Bancontact qui a été choisie, « dans la mesure où plus de 475.000 Belges l’utilisent déjà comme technologie de paiement mobile », explique-t-on chez Delhaize. Depuis mardi, le personnel de l’enseigne est invité à payer via son smartphone, toujours dans le magasin de Karreveld, histoire d’étendre l’expérience. Et, en avril, ce sera au tour des clients de tester l’application, mais toujours uniquement dans ce supermarché. Il faudra encore attendre un peu pour que l’expérience soit étendue à tous les magasins du pays. L’enseigne Carrefour a, elle, lancé le paiement sans fil en 2010 déjà, mais pas via une application. Là, c’est le système NFC (Near Field Communication) qui a été choisi. Et on l’utilise via une carte (bancaire ou Carrefour), à condition que la banque ait activé la puce NFC, ou via le smartphone, lequel sera certainement privilégié à l’avenir. Dans ce cas donc, pas besoin de télécharger une application. Il suffit de le rapprocher du terminal, et c’est payé ! (Source La Meuse 6 mars 2015)