Google Analytics Alternative

pas de sport particules

  • Trop de particules fines. Il est recommandé de ne pas faire de jogging

    Des concentrations élevées de particules fines sont mesurées dans l’air ambiant mardi dans toute la Belgique, fait savoir la Cellule interrégionale de l’Environnement (CELINE). La concentration moyenne de particules fines sur les dernières 24 heures a dépassé le seuil d’information de 50 µ/m³ dans les trois régions du pays.

    La concentration moyenne sur 24 heures mesurée était à 9h00 de 59 µ/m³ en Flandre (valeur moyenne), 52 µ/m³ en Wallonie (valeur moyenne) et 56 µ/m³ à Bruxelles (valeur moyenne).

    CELINE recommande notamment, dans les zones exposées à des concentrations élevées en polluants, de ne pas réaliser d’exercice physique intense et/ou prolongé, comme le jogging par exemple. En cas de nécessité, il ne faut pas hésiter à prendre un avis médical, ajoute la cellule.

    Le dépassement du seuil d’information est dû aux conditions météorologiques défavorables et à l’accumulation des polluants. En effet, la présence d’une inversion thermique et du vent faible entraîneront une dispersion peu efficace des polluants durant la journée de mardi.

    Dès mercredi, un vent plus fort assurera une meilleure dispersion des polluants et les concentrations de particules fines diminueront en soirée. Jeudi, on ne prévoit plus de dépassement du seuil d’information, selon CELINE.

    Paris connaît aussi des concentrations élevées de particules fines et même un de ses plus importants pics de pollution des dix dernières années. Des mesures spécifiques ont été prises, dont la circulation alternée. Contrairement, à la Belgique où le premier seuil d’alerte (concentrations supérieures à 70µ/m3 durant deux jours consécutifs), n’a pas été atteint.(Source La Meuse mardi 6 décembre 2016)