Google Analytics Alternative

parking covoiturage boirs

  • Bassenge. 115 places de parking pour le covoiturage. Il sera situé sous le viaduc autoroutier de Boirs

    covoiturage 2.jpgLe terre-plein situé sous le viaduc de Boirs va avoir une affectation. Idéalement situé par rapport à l’autoroute, il va accueillir un vaste parking de covoiturage, qui deviendra même l’un des plus grands parkings de ce type de la province de Liège. 

    Avec le prix des carburants qui explose, le covoiturage a le vent en poupe ces dernières années. Son principe est ultra simple, vous proposez de prendre en charge des personnes qui se rendent au même endroit que vous en contrepartie d’un partage des frais. Pour faciliter la vie des covoitureurs, le point de rendez-vous est souvent fixé à proximité des autoroutes ou, du moins, des grands axes. Jusqu’il y a quelques années, ces lieux de rendez-vous étaient souvent tout sauf un parking aménagé. Sauf que peu à peu, conscientes que le covoiturage était l’une des solutions pour réduire le nombre de kilomètres de bouchon et avoir un impact positif sur la pollution, les autorités mettent en place des parkings de covoiturage.

    covoiturage.jpgC’est notamment le cas de la Province de Liège qui, il y a quelques années, lançait un appel aux communes en vue de développer un vaste réseau de parking de covoiturage. La Province se proposait de financer 75 % du coût de réalisation, avec un plafond à 100.000 euros par site. Cet appel à projet a été un vrai succès et 53 projets, pour autant de communes, étaient retenus. Parmi eux, le parking de Bassenge. Un projet séduisant puisque la commune souhaitait aménager un parking de covoiturage sous le viaduc de Boirs, fraîchement rénové. Un terre-plein boueux qui est déjà régulièrement occupé par des voitures qui pratiquent le covoiturage, l’endroit étant tout proche des accès à l’E313 pour aller vers Anvers ou Liège.

    Le projet de Bassenge prévoit l’aménagement complet du site avec la création de 27 places de parking, dont deux réservées aux personnes à mobilité réduite ainsi qu’un espace pour les motos. Cerise sur le gâteau, une zone d’arrêt pour les bus sera également aménagée et des bornes de rechargement pour les voitures seront installées, rendant l’endroit d’autant plus attractif. L’accès à ce parking doit se faire par la rue Thier Begot et la sortie via la rue de l’Etat (N618).

    LA RÉGION SE JOINT AU PROJET

    Comme une bonne nouvelle ne vient jamais seule, on a appris que ce parking de covoiturage avait également retenu l’attention de la Région wallonne. Dernièrement, elle a ainsi fait savoir à la commune qu’elle souhaitait compléter le parking en aménageant, à ses frais, le terre-plein qui se trouve de l’autre côté de la route, toujours sous le viaduc. Une proposition saluée par tous qui permettra dès lors de proposer près de 115 places de parking, tous véhicules confondus.

    Une convention réunissant toutes les parties (commune, Province, Région wallonne, TEC, Intradel, Sofico…) a été signée. Quant aux travaux, ils devraient démarrer rapidement, du moins pour le projet communal. C’est du moins ce qu’espère Josly Piette, bourgmestre de Bassenge. « Le cahier des charges est terminé et pour nous, nous devons aller vite. Nous devons en effet engager nos 40.000 euros avant la fin de cette année si nous ne voulons pas perdre nos subsides ». (Source La Meuse mardi 18 octobre 2016)