Google Analytics Alternative

ouvriers communaux bassenge

  • Ce sont les travailleurs de l’ombre. Leur job : nettoyer et assainir Bassenge. Coup de projecteur

    bassenge ouvriers communaux crasses 2.jpgCet article pourrait commencer par une offre d’emploi. «  La commune de Bassenge engage des ouvriers pour ramasser les saloperies des gens… »

    Non. Il n’en est rien. A notre connaissance, la commune de Bassenge n’engage pas d’ouvriers supplémentaires car elle peut compter sur l’efficacité de l’équipe existante.

    Mais, il ne faut pas se voiler la face : « ramasser les saloperies des gens » est le travail demandé à cette équipe qui est amenée à sillonner la Vallée du Geer de bout en bout.

    « Nous trouvons absolument de tout », nous confie cet ouvrier occupé à charger une vieille carcasse de divan qui jonchait sur le bord d’une voirie. « Il nous est arrivé de tomber sur des cadavres en putréfaction de chiens, de chats, enfouis dans des sacs. Il est assez courant de découvrir des matières diverses, immondes, indescriptibles dégageant une odeur pestiférante. Des bidons de produits chimiques, des médicaments, des langes utilisés… En fait, le matin en quittant le Service des travaux, on ne sait jamais sur quoi on risque de tomber… »

    Pour les avoir quelque peu observés lors de reportages, ces ouvriers communaux font preuve d’une conscience professionnelle exemplaire, n’ayons pas peur des mots. Le lieu est assaini jusque dans les moindres détails. Nous en avons été témoins.

    Derrière les travailleurs, il y a des hommes. Comme d’autres métiers, mieux valorisés, ils luttent pourtant tous les jours contre un gros fléau comparable à un brasier difficile à circonscrire.

    Nous avons tenu à jeter un coup de projecteur sur ces travailleurs de l’ombre pour ne pas oublier aussi la pénibilité de leur travail quotidien ; un travail dont bénéficient tous les habitants de Bassenge.

    Et quand on parle dans les hautes sphères du titre d’Ambassadeurs de la propreté, ne serait-ce aussi à ces hommes-là que devraient aller nos pensées ?

    Regor

    bassenge ouvriers communaux crasses 4.jpg

    ouvriers communaux bassenge crasses 2.jpg

    tas de crasses 9 novembre.jpg

  • Glons. Pluies diluviennes et coulées de boues : les ouvriers communaux étaient à pied d’œuvre ce vendredi 25 avril. Reportage photos + vidéo !

    ouvriers communaux bassenge, service travaux bassengeSuite à la violence de l’orage de jeudi soir et les pluies diluviennes qui se sont brusquement abattues sur le village de Glons, plusieurs voiries ont été envahies par des coulées de boue. Le quartier de la gare, une partie de la place de Brus et la rue Devant les cours en ont fait les frais. Aussi, dès le lendemain à l’aube, les ouvriers communaux étaient sur le pont, travaillant d’arrache-pied pour nettoyer au plus vite les dépôts de boue, assez conséquents par endroits, qui entravaient la circulation. Nous avons réalisé un reportage sur place afin de jeter un coup de projecteur sur les ouvriers communaux occupés à nettoyer. Un travail dur et pénible qui demande une énergie et une ardeur hors du coulées de boue 2 24 avril 2014.jpgcommun, et des interventions soutenues qui souvent, s’opèrent en toute discrétion.coulées de boue 24 avril 2014.jpg Signalons aussi celle de Jean-Louis Dupuis, de la ferme du même nom, qui dans un élan de solidarité qui lui est coutumier, a nettoyé la place de Brus à bord d’un engin de nettoyage agricole et ce, jusqu’à bien tard dans la soirée de jeudi.

    Autrement dit, un reportage en guise de coup de chapeau à toutes ces personnes qui le méritent bien ! Regor

    La vidéo