Google Analytics Alternative

ouvrage fort eben emael

  • Eben-Emael – Histoire. L’autre vérité sur la chute du fort

    fort eben emael 2.pngLe 10 mai 1940, le fort d’Eben-Emael est la clé de voûte de la ligne défensive du canal Albert. Considéré par le commandement allemand comme le fort le plus puissant d’Europe, il n’est pourtant attaqué que par moins de 100 sapeurs-parachutistes. À l’issue d’un siège de 36 heures, la garnison forte de 600 artilleurs se rend, sans même prendre la peine de négocier des conditions de reddition honorables. Que s’est-il passé pour en arriver à un tel désastre ? C’est à cette question que Hugues Wenkin répond dans « Eben-Emael, l’autre vérité », qui vient de paraître aux éditions Weyrich.

    Journaliste-historien et conférencier, Hugues Wenkin écrit : « C’est en 2010 que je me suis penché pour la première fois sur l’affaire d’Eben-Emael. » Cette année-là, voulant présenter l’assaut des parachutistes allemands en incluant le vécu des combattants belges, il s’est rendu au Centre de documentation historique de l’Armée. Là, il a eu accès au rapport de la commission d’enquête parlementaire qui, en 1947, s’était penchée sur les forts belges. « Quand j’ai pu consulter cette mine d’or d’informations concernant l’un des épisodes les plus noirs de notre histoire militaire, la réalité cruelle de la guerre s’est révélée. Sous cette carapace de béton, l’héroïsme et le sens du devoir des uns se sont mêlés à l’irresponsabilité et à la couardise des autres pour se solder en tragédie burlesque. »

    À partir de là, Hugues Wenkin a longuement enquêté, et il en a fait un livre qui est un document terrible, bien loin de la version officielle de soldats belges battus par une armée allemande mettant en œuvre un armement entièrement nouveau.

    « J’en suis arrivé à la conclusion effarante qu’un strict respect des procédures en place et un commandant un tant soit peu plus efficace nous auraient probablement évité cette cuisante défaite ». Si l’histoire contemporaine de la Belgique vous passionne, voici un ouvrage qui devrait vous plaire.

    « Eben-Emael, l’autre vérité » par Hugues Wenkin, aux éditions Weyrich. 32 euros. (La Meuse mardi 10 mai 2016)