Google Analytics Alternative

nichoirs chouette cheveche

  • Des membres du P.C.D.N. de Remicourt en visite chez Ali hirondelles à Wonck…

    Bassenge : un modèle du genre ?

    ali3.jpgCe dimanche après-midi, des membres du P.C.D.N (Plan communal de développement de la Nature) de la commune de Remicourt se sont rendus à Wonck chez Ali Aghroum - dit aussi « Ali Hirondelles » - qu’on ne présente plus. Leur visite avait pour but, notamment, de s’enquérir des moyens à mettre en œuvre pour favoriser le retour des hirondelles en leur commune.

    Sous la conduite d’Ali, le groupe s’en est alors allé sillonner quelques rues du village de Wonck pour découvrir les différents nids artificiels qui ont été installés par Ali ces dernières années sous les corniches des habitations et constater les résultats obtenus selon leur type. Durant la balade, ont été évoqués également les différents lieux où les nids ont été placés dans tous les villages de la commune de Bassenge, les écueils à éviter, les solutions à apporter à tel ou tel problème rencontré. Différents conseils leur ont été prodigués et toutes leurs questions ont ainsi trouvé des réponses.

    ali hirondelles, ali aghroum, pcdn remicourt

    chouette chevecheEnsuite, Jean-Luc Pirlot et Thierry Missaire, membres de la première heure du PCDN de Remicourt, ont été invités à se rendre dans l’enceinte de la ferme afin de pouvoir toucher la matière des nids artificiels mais aussi mieux percevoir les proportions et le diamètre des orifices. Ils se sont aussi longuement arrêtés sur les nichoirs pour Chouettes chevêches (habités régulièrement) qu’Ali a confectionnés avec de simples caisses à vin ainsi que sur les habitats providentiels pour les abeilles solitaires...

    Avant de les voir repartir avec quelques nids d’hirondelles sous le bras, nous avons pu échanger quelques mots avec un membre du PCDN.

    Jean-Luc Pirlot : «  Chez nous, à Remicourt, le plan communal de développement de la Nature est assez récent. Ce n’est que le 7 mai 2011 que la commune de Remicourt a rejoint le giron en PCDN du bassin du Geer. Parmi les membres, on retrouve différents acteurs : agriculteurs, commerçants, chefs d'entreprise, PME, centre culturel, associations diverses, citoyens élus locaux,  etc… Et, j’aime autant vous dire que ça bouge fort ! Nous avons déjà entamé plusieurs actions d’envergure comme des plantations de haies le long des chemins et talus. 2000 jeunes plants de haies ont été plantés… L’intérêt réside évidemment dans le fait que nos interventions dans le cadre du P.C.D.N sont subsidiées par la Région wallonne..! Pour vous rendre compte à quel point ça bouge à Remicourt, je vous invite à découvrir le site internet spécialement composé et mis en ligne… http://www.remicourt.be/indexPCDN.htm »

    pcdn remicourt, plan communal de développement de la nature

    Cela ne laisse planer aucun doute : grâce aux conseils qui ont été prodigués par Ali aux responsables remicourtois ce dimanche en Vallée du Geer et aux contacts qu’ils se sont promis de continuer à s’échanger, la commune de Remicourt va pouvoir donner un fameux coup d’accélérateur à son plan communal de développement de la nature... !

    Brochure_PCDN_verso.jpg

    Brochure_PCDN_recto.jpg