Google Analytics Alternative

nature bassenge

  • Glons. Lettre à une poule d’eau…

    poule d'eau 1.jpgHé ben… Ma chère amie, te voilà dans de beaux draps ! Tu as saisi l’opportunité de construire ton nid sur un amas de branchages qui s’est formé sur le Geer, là où quotidiennement de gentilles personnes ont l’habitude de venir te jeter du pain ainsi qu’à tes congénères et aux canards. Et puis, tout naturellement, tu t’y es sentie en sécurité, tu as pondu tes œufs et tu t’es mise à les couver pour fonder une petite famille. C’était sans compter sur les personnes inconscientes qui font preuve d’incivilité et qui balancent leurs détritus dans le Geer. Car, il n’y a rien à faire ; tous les jours, divers flacons de plastique viendront s’agglutiner sur l’amas de branchages entrelacés flottant à la surface de la rivière et sur lequel tu as construit ton nid. Combien de temps cette frêle embarcation résistera-elle à la pression des déchets avant que ses amarres ne lâchent et que par la même occasion ton nid ne parte à la dérive ?

    poule d'eau 6.jpgA moins que l’homme, lui encore, considérant que ce ramassis de crasses ne fasse obstruction au débit normal de la rivière  n’intervienne déjà demain en mettant brusquement un terme à cette situation ?

    Franchement, ma petite poule d’eau, tu t’es mise dans de beaux draps.

    Mais personne ne peut t’en vouloir. Certes, si l’avenir de ta progéniture est en train de se jouer, toi tu ne pouvais pas savoir. Tu n’as pas la faculté d’anticiper, de prévoir les agissements de l’homme.

    Lui-même, qui se dit doté d’une intelligence supérieure, ne parvient pas à contenir les siens. La preuve ici, parmi les différents bidons et autres déchets plastiques divers même un flacon de produit chimique a rejoint l’îlot de branches. C’est dire !

    poule d'eau 1 bis.jpgAlors, petite poule d’eau, surtout, que tu ne t’en veuilles pas. Ne culpabilise pas.

    Car, je sais que tu recommenceras. Tu construiras un nouveau nid ailleurs, avec la même vigueur et la même opiniâtreté.

    Et, cette fois ma chère, tu les auras tes petits.

    Regor

     

     Toutes les photos prises le dimanche 28 avril 2013 17h00:

    poule d'eau 3.jpg

    poule d'eau 4.jpg

    poule d'eau 5.jpg

    poule d'eau 6.jpg

    poule d'eau 8.jpg

    poule d'eau 7.jpg

  • La nature aussi souffre de ce froid de canard… (Suite)

    nature souffre 3.jpgNotre ami Ali Hirondelles a fait parvenir ses photos à la RTBF. Voici l’article :

    Le temps des hirondelles n'est pas encore tout à fait là: la vague de froid persistante et le gel prolongé affaiblissent oiseaux, animaux sauvages, de compagnie ou de ferme. Fleurs et plantes aussi souffrent, comme le montrent ces photos que nous a fait parvenir Ali Aghroum, dit Ali-Hirondelle, de Wonck en province de Liège.

    L'hiver prolongé que connaît l'Europe fait des victimes dans le monde animal : oiseaux retrouvés morts, épuisés, victimes de collisions inhabituelles, tant des espèces protégées (aigrettes, flamants roses…) que des espèces gibier (bécasses, vanneaux, chevaliers, pluviers, grives et merles…).

    Les clichés d'Ali Aghroum montrent qu'outre les oiseaux tués dans l'oeuf, les jonquilles souffrent aussi.

    Le service du bien-être animal du SPF Santé publique publie une série de conseils pour les animaux en prairie. Les bovins et les chevaux résistent mieux que les moutons et chèvres. S'ils restent à l'extérieur quand il gèle, il faut qu'ils soient en bonne santé, disposent d'un abri, de suffisamment de nourriture et d'eau potable qu'on doit empêcher de geler.

    Voir l’article complet en cliquant sur le lien :

    http://www.rtbf.be/info/societe/detail_la-nature-aussi-souffre-de-ce-froid-de-canard?id=7958110

  • Un printemps qui n'arrive pas. Quand la nature souffre... Quelques photos

    nature souffre 3.jpgCes photos se passent de commentaires. On les doit à Ali.

    nature souffre 1.jpg

    nature souffre 2.jpg

  • Le livre - Les oiseaux de chez nous - vient de paraître. Son auteur, André Burnel, est bien connu en Vallée du Geer…

    andré burnel, oiseaux bassenge, oiseaux de chez nous, racine, nature bassengeLe livre « Les oiseaux de chez nous » vient de sortir aux éditions Racine.

    Il a été écrit par André Burnel, Ornithologue amateur au sein de l’association d’étude et de protection des oiseaux Aves-Natagora et Guide de balades ornithologiques.

    Résultat d'un travail collectif, ce magnifique ouvrage a pu être composé grâce aux travaux de plusieurs photographes amateurs qui ont accepté d'offrir gracieusement leurs plus belles photos à l'association Aves-Natagora. Les droits d’auteur seront intégralement reversés à Aves-Natagora pour la protection de sites ornithologiques.

    André Burnel, né à Boirs, est un guide bien connu des bassengeois(e)s…

    André Burnel est né à Boirs où il a passé une partie de son enfance avant d'émigrer à Liège tout en revenant le plus souvent possible dans la vallée. Il y est encore propriétaire d'un verger haute-tige planté par ses soins, ce qui l'y ramène régulièrement.

    Au fil des années, nombreux sont les bassengeois(e)s qui, en Vallée du Geer, ont participé à des balades découvertes des oiseaux avec pour guide André Burnel, l’auteur de ce livre. Régulièrement, rendez-vous leur étaient donné à la gare des autobus de Bassenge où le groupe de passionnés de nature, sous la conduite du guide, s’en allait alors découvrir les oiseaux de chez nous. Comment les reconnaître, comment les distinguer par leurs cris, leurs chants ; autant de questions auxquelles le guide spécialiste avisé, apportaient des réponses. Et la semaine suivante, toujours fidèle au poste, 

    andré burnel, oiseaux bassenge, oiseaux de chez nous, racine, nature bassengeAndré Burnel allait emmener un nouveau groupe à la découverte des oiseaux de chez nous…. Ce sont ainsi plusieurs centaines de bassengeois(e)s, voire beaucoup plus, qui ont ainsi pu bénéficier de ses explications et conseils avisés.

    "Les oiseaux de chez nous" : un livre à offrir ou s’offrir à l’occasion des fêtes de fin d’année !

    Abondamment illustré, il traite 180 espèces, les plus communes, hirondelles, moineaux, mésanges, geais… mais aussi quelques autres plus emblématiques, cigognes, grand-duc, faucon pèlerin… régulièrement présentes comme nicheurs, migrateurs ou hivernants en Europe. Il vous apprend à les reconnaître et donne quelques indications sur leur biologie.

    Quel est leur statut, que mangent-ils, où et quand peut-on les observer, d’où viennent les migrateurs, où vont nos oiseaux en hiver ? Autant de questions auxquelles une réponse concise est apportée dans un style clair et accessible aux non-initiés.

    andré burnel, oiseaux bassenge, oiseaux de chez nous, racine, nature bassenge"Les oiseaux de chez nous" - André Burnel

    - Éditions Racine

    - Couverture souple à rabats

    - 25 x 25 cm

    - 192 pages

    - Prix de vente : 24,95 € (-10% pour les membres Aves-Natagora sur www.boutique-verte.be)

     

    Disponible en librairie et à la Boutique verte d'Aves-Natagora : www.boutique-verte.be.