Google Analytics Alternative

natagora mars 2018

  • Vallée du Geer : les « News » de Natagora pour le mois de mars 2018

    • Gestion le 10 mars 2018 à BOIRS avec les scouts.

    Plus d'info via Facebook : Natagora Basse-Meuse ou Réserves Naturelles Natagora de la Basse vallée du Geer .

    Voici le lien vers l'article que nous consacrions à la première gestion :

    http://bassenge.blogs.sudinfo.be/archive/2018/01/30/boirs-les-benevoles-de-natagora-debroussaillent-un-talus-d-a-246730.html

    • Gestion le samedi 24 mars, de 9h30 à 13h00 à la Réserve naturelle de Heyoule (4690 Eben - Bassenge)

    Dégagement d'un escarpement rocheux -  travaux de débroussaillage.

    Rendez-vous à l'église d'Eben - rue d'Eben - 4690 Basenge - 9h30

    Contact : Rudi Vanherck - rudi.vanherck(at)gmail.com - 0477-423789 .

    Brève description

    La réserve naturelle de Heyoule à Eben-Emael fut la première créée dans le massif de la Montagne Saint-Pierre. Le site fut connu au départ pour la richesse de son entomofaune (surtout les Hyménoptères Aculéates) en rapport avec une flore pollinifère et nectarifère très variée. Les espèces thermophiles y sont en fait favorisées par la nature crayeuse du sous-sol, et le microclimat qui règne dans cette partie de la basse vallée du Geer. La flore calcicole (parnassie des marais, plusieurs orchidées...) se concentre dans les diverses pelouses calcaires et les talus thermophiles plus ou moins recolonisés, profondément entaillées par d'anciennes carrières de silex et de tuffeau, des milieux fréquentés aussi par des batraciens comme le crapaud calamite, par des oiseaux comme la pie-grièche écorcheur ou le faucon hobereau, ou encore par des mammifères comme le blaireau. Les anciennes galeries de tuffeau sont le lieu d'hibernation de plusieurs espèces de chauves-souris. Certaines parcelles attenantes à la réserve naturelle ne sont pas encore protégées, malgré leur intérêt. C'est le cas notamment des vieux vergers de hautes-tiges entre la réserve et les cultures de plateau. La gestion s'effectue par le fauchage ou par le pâturage ovin extensif, profitant de l'existence d'une race locale particulièrement adaptée à cette tâche. L'extension des carrières Marnebel avoisinantes pourrait constituer une menace sérieuse pour le site. (Auteur : J-L. Gathoye).

    • Les résultats de l'opération : recensement des oiseaux des jardins de février 2018.

    Découvrez ici les statistiques en temps réel pendant toute la durée du recensement ainsi que les faits marquants et les résultats complets des éditions précédentes.

    Statistiques de l'édition 2018

    Nombre de participants : 15367

    Nombre de jardins encodés : 7477

    Nombre d'oiseaux observés : 386918

    Nombre moyen d'oiseaux observés par jardin : 40.72

    Voir  le détail des espèces observées via le site de natagora : http://oiseaux.natagora.be/index.php?id=2609

    • Futurs organisations importantes prévues pour l'instant pour la Régionale Basse-Meuse.

    Le 1 mai : AUBE DES OISEAUX à HACCOURT

    Le 5 mai :  CAP HIRONDELLE à la bergerie de  BASSENGE

    Le 1 juillet : JOURNEE DES ESCARGOTS ET COQUILLAGES à LANAYE ;

    Le 25 août  :  NUIT DE LA CHAUVE-SOURIS à LANAYE .

    Le 15 septembre : inauguration de la nouvelle Réserve du THIER DE BOIRS .