Google Analytics Alternative

musée du fort

  • Fort d’Eben-Emael : ses collections viennent de s’enrichir de médailles uniques et exceptionnelles…

    fort eben-emael, musée eben-emaelCette année, le fort d'Eben-Emael est plus actif que jamais. Monument national et témoin majeur de notre histoire, le musée qui s'y trouve vient d'enrichir sa collection d'objets uniques.

    En effet, les médailles de soldats ayant participé à sa défense ou à son attaque ont été remises à l'asbl qui gère le site.

    Des médailles belges, allemandes, néerlandaises, britanniques ont ainsi fait leur entrée dans les salles aménagées en musée. Ces témoignages d'un passé téméraire ont été légués par les familles des combattants, en vue de participer au devoir de mémoire.

    Considéré comme imprenable par les états-majors européens de l'époque, ce fleuron de l'architecture défensive belge des années 30 a été pris, en un éclair, par les parachutistes allemands le matin du 10 mai 1940. Sur les plateaux surplombant le domaine militaire, 86 fallschirmjagers préparés et déterminés ont réussi un exploit : attaquer l'ouvrage par les airs en neutralisant la garnison belge. Leur arrivée a été facilitée par l'utilisation de planeurs qui emportaient 7 ou 8 parachutistes et environ 200 kg d'explosifs. En adoptant une tactique nouvelle, les assaillants ont ainsi surpris les Belges qui s'attendaient à recevoir un choc frontal, plus classique. Une autre particularité de cette manœuvre réside dans l'utilisation d'explosifs d'un genre nouveau : les charges creuses, qui permettent de percer les protections les plus épaisses.

    fort eben-emael 

    Pour plus d'informations : www.fort-eben-emael.be

     

    (Source La défense www.mil.be et Belga ) Photos : Nicolas Deplanque (Mil.be)