Google Analytics Alternative

muguet 1er mai

  • Le premier mai, la tradition est d'offrir un brin de muguet. Pourquoi ?

    muguet 2.jpgDéjà dans la Rome antique, les célébrations en l'honneur de Flora, la déesse des fleurs se terminaient le premier mai, jour où les Celtes célébraient le début de l'été en dressant un arbre autour duquel ils dansaient pour chasser les mauvais esprits et ils échangeaient - déjà - des brins de muguet.

    La coutume fut relancée en France par le roi, Charles IX, qui avait reçu en 1560 un brin de muguet du Chevalier Louis de Girard de Maisonforte, et dès le 1er mai 1561, le roi se mit alors à distribuer des brins de muguet aux dames de la cour en leur disant: "Qu'il en soit fait ainsi chaque année". La coutume était née.

    Le muguet, en 1941, a remplacé l'églantine rouge, symbole de la "Journée internationale des Travailleurs" qui fut remplacée par la "Fête du Travail et de la Concorde sociale" par le Maréchal Pétain et son gouvernement de Vichy.

    José-Louis Thomsin

    Bon premier mai à toutes et tous !

    Regor

  • Le premier mai, la tradition est d'offrir un brin de muguet. Pourquoi ?

    muguet 2.jpgDéjà dans la Rome antique, les célébrations en l'honneur de Flora, la déesse des fleurs se terminaient le premier mai, jour où les Celtes célébraient le début de l'été en dressant un arbre autour duquel ils dansaient pour chasser les mauvais esprits et ils échangeaient - déjà - des brins de muguet.

    La coutume fut relancée en France par le roi, Charles IX, qui avait reçu en 1560 un brin de muguet du Chevalier Louis de Girard de Maisonforte, et dès le 1er mai 1561, le roi se mit alors à distribuer des brins de muguet aux dames de la cour en leur disant: "Qu'il en soit fait ainsi chaque année". La coutume était née.

    Le muguet, en 1941, a remplacé l'églantine rouge, symbole de la "Journée internationale des Travailleurs" qui fut remplacée par la "Fête du Travail et de la Concorde sociale" par le Maréchal Pétain et son gouvernement de Vichy.

    José-Louis Thomsin

    Bon premier mai à toutes et tous !

    Regor

  • À cause du mauvais temps. Le muguet : pas très beau et en retard

    muguet 2.jpgCe n’est vraiment pas un temps à muguet ! De la neige et des températures polaires : les petites clochettes n’ont pas envie de montrer le bout de leur nez. Dans les jardins, ce n’est même pas la peine de les chercher.

    Et chez les fleuristes, ce ne sera pas avant vendredi et même samedi.

    La plupart de la production vendue en Belgique vient de Nantes et là-bas, on attend au maximum avant de cueillir les brins. C’est qu’ils ne sont pas très hauts, que les fleurs sont plutôt vertes que blanches, bref qu’ils ne vont pas faire honneur à la fête du 1er mai.

    Chez le grossiste Multifleurs de Ciney, on nous a expliqué que les camions sont en attente d’être chargés. « Ce sera sans doute pour jeudi mais après il faut faire 10 heures de route. C’est une vraie catastrophe ».

    Mardi, le muguet hollandais a plus que doublé de prix à la criée alors qu’il est, selon le responsable de Multifleurs, « vraiment moche ».

    ON ATTEND POUR LES PRIX

    La plupart des grossistes belges confirment de gros retards dans la livraison. Et donc les fleuristes ne peuvent pas encore fixer de prix. Chez « Cleo Fleurs » à Namur, on pense cependant que cela ne variera pas des masses par rapport à l’an dernier « L’offre de départ est la même mais il faudra cependant voir ce que cela va donner à la criée. Nous espérons qu’il sera de qualité parce qu’avec la fête des mères qui suit une semaine après, c’est un peu une carte de visite pour que le client revienne. »

    Moins beau, plus rare et sans doute plus cher : ce ne sera pas vraiment la fête du muguet dimanche. (Source La Meuse jeudi 28 avril 2016)