Google Analytics Alternative

moules microparticules

  • Autant le savoir… Nos moules seraient touchées par la pollution de la mer du Nord…

    moules.jpgMais, quant aux éventuels effets sur la santé, le professeur Colin de l'Université de Gand est rassurant : il n’y a aucun risque (ne manquez pas de voir la vidéo Nieuws.be en bas d'article)

    Source RTL 27/08 : Sujet santé avec cette étude de l'université de Gand. La pollution de la mer du Nord affecterait aussi nos fameuses moules. Leurs chairs contiendraient, en effet, de nombreuses microparticules de plastique. On ne connait pas encore les effets précis que cela pourrait avoir sur l'homme.

    Les moules de la mer du Nord sont très réputées pour leur saveur. Mais comme d'autres organismes marins, elles ont aussi la réputation d'absorber les polluants dans l'eau de mer. Les chercheurs de l'université de Gand ont recensé parmi ces polluants des microparticules de plastique. Une minuscule particule de plastique par gramme de chair. Soit 300 particules par portion de 300 grammes de moules. Colin Janssens, toxicologue à l'université de Gand, apporte des explications au micro d'Olivier Pierre pour RTL-TVI: "Les moules sont des organismes filtrant l'eau de mer. Dans l'eau se trouvent de très petites particules de plastique de moins d'un millimètre de long. Ces microparticules sont filtrées et ingérées par les moules. Ce qu'on a découvert c'est qu'elles se retrouvent à l'intérieur des moules, mais aussi de la chair des moules."

    Des particules qui échappent aux stations d'épuration…

    Les mers et les océans regorgent de déchets en plastique comme des emballages qui coulent au fond ou sont transportés par les courants dans le monde entier. Les microparticules viennent aussi des fibres synthétiques de textiles prélevées lors de chaque lavage ou proviennent d'autres sources insoupçonnées. "On trouve ce plastique dans les produits cosmétiques d'épilation ou de gommage. Ce sont de très fines billes ou boulettes de plastique qui ne sont pas retenues dans les stations d'épuration et qui en fin de parcours se retrouvent à la mer", précise Colin Janssens.

    Quid des crevettes ?

    Pour l'heure, les chercheurs de Gand s'interrogent toujours sur les conséquences que cela entraine lors de la consommation de moules par l'homme. Les niveaux de pollution en plastique seraient en dessous des normes admises, mais les recherches se poursuivent sur les crevettes et pas seulement en Belgique.

    (Source RTL 27 Août 2012)

    Selon source Nieuws.be (+ VTM),

    Toutefois, interviewé par Nieuws.be (voir en fin de vidéo ci-dessous), ce même professeur Colin Janssens rassure en affirmant qu’actuellement cela n’a aucune conséquence sur la santé humaine ! « Nous sommes en dessous des normes et il n’y a aucun risque » (Er is geen risico ! : voir la vidéo à 1minute24 secondes. Sorry elle est en Néerlandais)

    http://www.nieuws.be/nieuws/Mosselen_bevatten_plasticpartikels_3b4409b3.aspx

    vidéo moules.jpg