Google Analytics Alternative

monument soldat inconnu bassenge

  • Rectificatif ! Les Commémorations du 11 novembre en Vallée du Geer...: programme et questions...

    monument au soldat inconnu bassengeNous écrivions : Deux cérémonies : l’une à Bassenge, l’autre à Glons. En fait, il y en a bien plus que cela... En matière d'information, toute la difficulté que nous rencontrons réside dans la nécessité de compulser plusieurs sources pour donner une information complète. Sur base d'une Info Bassenge parue la semaine dernière, des commémorations ont déjà pris place le samedi 5 à Wonck, le dimanche 6 à Eben.

    Après celles reprises en détail dans cet article, prendront place également, l'une le samedi 12 à Emael à 19h45 et deux autres le dimanche 13 à 10h30 à Roclenge et à Boirs à 11h30. Voilà qui est rectifié..!

    Le 11 novembre :

    A Bassenge, organisée par la section locale de la FNC, la commémoration de l’armistice prendra place après l’Office de 9h30 et, à Glons, organisée par la section locale de la FNC-FNAPG, après celui de 10h45.

    A Bassenge

    Après la messe du souvenir (9h30) qui sera donnée en l’église, les participants se rendront alors en cortège au monument pour un moment de recueillement qui sera suivi d’un dépôt de gerbes par les Anciens Combattants, la Commune de Bassenge, l’A.J.A.B. (Association des jeunes de Bassenge), le Centre Culturel et le Patro. L’appel aux morts sera ensuite prononcé tandis que, fidèle au poste, le D.M.A. Band interprétera la Brabançonne. Les participants à la cérémonie de commémoration seront ensuite invités à se rendre au « Canotier » (Espace Bar/Restauration de la salle la Passerelle) où les Anciens Combattants auront le plaisir de leur offrir le vin d’Honneur. Après quoi, pour celles et ceux qui le souhaitent, un repas sera proposé avec, au menu : boulets ou moules frites.

    monument soldat inconnu de glons, 11 novembreA Glons

    Après l’office de 10h45, en présence des Anciens Combattants et des représentants des autorités communales, un hommage sera rendu aux victimes des deux guerres : une cérémonie patriotique prendra place au Monument au Soldat Inconnu de Glons. Des gerbes seront déposées.

    Pour y avoir participé les années précédentes, une collation devrait être offerte, en principe, à la salle « Notre Maison » mais l’annonce ne le mentionne pas. D'où la première question... (Sources : bulletin paroissial B.N.).

    Le saviez-vous ? Les monuments « Au Soldat Inconnu »... (deuxième question)

    Tout d’abord, il est bon de rappeler ou il faut savoir, et c’est évidemment une lapalissade parlant de soldat « inconnu », que ce type de monument symbolise le sacrifice de tous les anonymes qui n’ont pas trouvé de sépulture et ne peuvent être célébrés individuellement.

    Bassenge le monument.jpgmonument de glons carte postale.jpg

    Cela veut donc dire aussi que l’édification d’un tel monument n’est pas liée uniquement aux victimes dont les noms apparaissent sur les différentes plaques qui lui ont été apposées au fil du temps mais qu’elle a été entreprise en hommage à toutes les victimes d’une région déterminée.

    Pour ériger un monument au soldat inconnu, la déontologie, le protocole ou le respect en la matière veulent que le soldat ne puisse prendre que certaines positions ou attitudes qui ont chacune une signification :

    - En sentinelle, déterminé et inflexible, le regard fixé sur la ligne d’horizon.

    - En position offensive, à l’assaut, agressif, courageux, prêt à se sacrifier.

    - Mourant, blessé mais sans réalisme (pas de blessure apparente, pas de larmes, pas de cris)

    - Plus rares sont les monuments au soldat inconnu qui montrent le soldat pensif, appuyé sur son fusil, parfois aussi retourné en signe de pacifisme.

    Jamais la boue, l’affrontement, la saleté, la laideur ne sont montrés : la guerre et ses atrocités quotidiennes sont niées.

    Pour avoir défendu des valeurs, un idéal, de par son sacrifice, le soldat est promu à l’immortalité.

    Et ainsi force est de constater qu’à Glons, le soldat est en position offensive, allant à l’assaut ; agressif, courageux et prêt à se sacrifier.

    Tandis qu’à Bassenge, le monument montre le soldat pensif, appuyé sur son fusil et, à bien l’observer, on dirait même qu’il esquisse un léger sourire. Monument rare donc.

    (source Musée royal de l'Armée et d'Histoire Militaire Parc du Cinquantenaire 3 1000 Bruxelles : http://www.klm-mra.be/ )

     

    11 novembre,monument soldat inconnu bassenge,soldat inconnu glons,commémoration,victimes des deux guerres

    Saluons ici le grand photographe russe Sergey Larenkov qui, dans ses photographies, unit passé et présent... Son site est à voir absolument. 

    http://sergey-larenkov.livejournal.com/