Google Analytics Alternative

monument de dalles

  • Cocasse. « Bassenge voulait annexer Juprelle, mais Juprelle ne se laisse pas faire… » Elle vient de reconquérir son territoire en y effectuant des travaux de débroussaillage…

    billet de tchantchès mai 2016.pngOn se souvient de cette histoire cocasse autant que pittoresque qui avait lieu au mois de mai dans laquelle la commune de Bassenge avait engagé des travaux, d’une certaine importance, sur le mémorial de la bataille de Rocourt. Un mémorial qui a été construit en 1996 sur le dessus de la route provinciale (rue de Dalles) pour célébrer l’anniversaire des 250 ans. Et comme le faisait remarquer Tchantchès dans son billet qu’il consacrait à ce sujet dans La Meuse, il y avait comme un hic, et pas des moindres ; puisque ledit mémorial est en fait sur la commune de… Juprelle et non celle de Bassenge (« Quand Bassenge veut annexer Juprelle » - Billet à lire ici)

    Mais cette semaine, la commune de Juprelle a reconquis son territoire…

    En effet, ses services d’entretien des voiries ont mené des travaux de débroussaillage qui se route provinciale juprelle débroussaillage3.jpgsont arrêtés à la frontière administrative (officielle) entre Juprelle et Bassenge (Glons). Ils sont également intervenus aux abords proches du monument que cette section de voirie englobe (Restauré et mis en valeur par Bassenge) et se le sont donc ainsi réappropriés.

    Les travaux de mise en valeur du monument, un bien appartenant à la commune de Juprelle, ainsi que ceux portant sur le nettoyage du trottoir (Juprelle) sur une longueur de plus de 100 mètres avaient nécessité le travail d’une équipe d’ouvriers de la commune de Bassenge composée de quatre hommes durant quatre semaines ainsi que requis l’aide de différents camions et engins ainsi que demandé l’apport de matériels divers.

    Au mois de mai, le signal de la limite administrative entre Juprelle et Glons avait été déplacé et rejoint un poteau placé au sommet de la côte (voir photos en 2013 et en mai 2016). Aujourd’hui – 22 juin 2016 -, la route est exempte de ce type de signal.

    Mais où est-il donc passé, ce signal ? Jouer avec les limites administratives entre deux communes ?  Pourquoi ? Restaurer un monument, une portion de trottoir qui ne lui appartient pas ?

    Outre l’aspect cocasse de l’histoire, elle commence tout de même à soulever pas mal de questions plus sérieuses. Trop ?

    Regor

    route provinciale juprelle débroussaillage.jpg

    rue provinciale signal glons octobre 2013.png

    Ci-dessus, photo prise en 2013 (google streetview)

    signal frontière administrative.jpg