Google Analytics Alternative

mauro lenzini

  • Mobilité bus 7 et 50. Prolonger deux lignes du TEC en Basse-Meuse, c’est l’idée de Mauro Lenzini

    mauro lenzini.JPGUne ligne 7 qui serait prolongée jusque Milmort et une ligne 50 qui irait jusque Visé ? Voici les deux propositions de Mauro Lenzini. Le député-bourgmestre d’Oupeye se bat depuis cinq ans pour les faire aboutir, et ainsi considérablement améliorer la mobilité dans la Basse-Meuse.

    Dans notre édition de mercredi, nous vous expliquions que Frédéric Daerden, bourgmestre de Herstal, avait demandé que « Basse-Meuse Développement » réalise un inventaire de l’offre des TEC en Basse-Meuse. Un inventaire qui devait déterminer ce qui pourrait être amélioré. Ce qui n’a pas manqué de faire réagir son homologue d’Oupeye et tout aussi socialiste que lui, Mauro Lenzini. Pourquoi ? Parce qu’en tant que député wallon, c’est une préoccupation pour laquelle il se bat depuis très longtemps. « Je ne veux pas polémiquer inutilement avec ce qu’a annoncé Frédéric. Mais je suis député wallon et le TEC et la mobilité sont des matières régionales dans lesquelles je m’investis depuis cinq ans. Alors que Frédéric se charge d’amener le tram jusqu’aux portes d’Oupeye. Et moi, je me battrai pour réaliser un véritable maillage avec les lignes 7 et 50 et la SNCB, faire d’Oupeye une plaque-tournante en Basse-Meuse et ainsi considérablement améliorer la mobilité. Et c’est d’ailleurs la raison pour laquelle, en plus d’interpeller régulièrement les ministres de tutelle à ce sujet, j’ai des réunions avec le TEC pour les convaincre, ce qui n’est pas aisé. Car si le TEC n’a plus assez d’argent pour créer de nouvelles lignes, je veux leur démontrer qu’en prolongeant les lignes 7 et 50, cela ne pourra qu’augmenter leur rentabilité ». Et il est vrai que ces propositions sont plus qu’intéressantes.

    Ligne 7 Cathédrale-Hermée. L’idée de Mauro Lenzini est de la prolonger jusque-là gare de Milmort mais aussi Haccourt. « Aux heures de pointe scolaires, ce bus pourrait desservir la gare de Milmort pour ainsi permettre aux étudiants de Hermée de prendre le train. Mais comme en journée, ces bus sont beaucoup moins fréquentés, l’idée serait qu’entre 9h et 16h, une partie de ces bus continuerait d’aller jusqu’à Milmort et les autres iraient jusque Haccourt pour desservir le centre administratif et le complexe commercial. La proposition est actuellement à l’étude chez le ministre et au TEC ».

    Ligne 50 Herstal-Haccourt. « On pourrait la prolonger jusque Visé, ce qui permettrait à des Herstaliens qui ont envie d’aller dans un magasin bio à Visé de pouvoir le faire », sourit Mauro Lenzini, en faisant un clin d’œil à la compagne de Frédéric Daerden qui vient d’ouvrir un commerce à Visé. « Un étudiant de Warsage pourra aussi rejoindre Liège en passant par Visé. Le TEC va démarrer les comptages dans quelques jours, mais cette proposition est bien partie pour aboutir rapidement ». Et si les deux sont retenues, elles auraient un impact positif réel sur la région et pas uniquement pour Oupeye, Herstal et Visé facilitant grandement la vie de nombreux voyageurs. (Source La Meuse vendredi 30 octobre 2015)