Google Analytics Alternative

maison du tourisme basse meuse

  • Visé : la fin de la Maison du Tourisme de la Basse-Meuse. Et Bassenge ?

    Dans le cadre de la rationalisation des 42 maisons du tourisme wallonnes imaginée par le ministre René Collin, la maison du tourisme de la Basse-Meuse a disparu ce 31 décembre 2016. À ce jour, les discussions sont toujours en cours, mais tout devrait se concrétiser dans les prochains mois. Et en ce qui concerne Bassenge ? 

    L’article complet à lire sur VISE SUDINFO de mon collègue Pierre Neufcour

    http://vise.blogs.sudinfo.be/archive/2017/01/04/vise-la-fin-de-la-maison-du-tourisme-de-la-basse-meuse-212276.html

  • Basse-Meuse réorganisation. La maison du tourisme est vouée à disparaître. Les communes la composant seront réparties autrement

    maison du tourisme,maison du tourisme basse meuse,maison du tourisme viséRené Collin, ministre wallon du Tourisme, est en train de réformer les maisons du tourisme présentes sur le territoire wallon. Elles vont ainsi être amenées à fusionner pour passer de 42 à 21. Et celle de la Basse-Meuse fait partie de celles qui devraient disparaître.
    Alors qu'elle vient de fêter ses dix ans d'existence au début de cette année, la maison du tourisme de la Basse-Meuse devrait disparaître prochainement du paysage. En 2014, le ministre wallon du Tourisme a en effet lancé une réforme des maisons du tourisme. L'objectif ? Les rationaliser, elles sont actuellement 42 et passeront à 21, pour les rendre plus efficaces.
    SCINDÉE EN DEUX
    Et celle de la Basse-Meuse fait donc partie de celles qui sont amenées à disparaître. « Je n'aime pas ce terme », nuance Viviane Dessart, échevine visétoise du Tourisme et présidente de la maison du tourisme de la Basse-Meuse. « En fait, je dirais plutôt qu'elle va être scindée en deux. Les sept communes qui composent la maison du tourisme de la Basse-Meuse vont ainsi rejoindre deux maisons du tourisme différentes. D'après les informations que j'ai reçues, les communes de la rive droite de la Meuse (Blegny, Dalhem et Visé) rejoindraient la maison du tourisme du Pays de Herve et les autres (Juprelle, Bassenge, Herstal et Oupeye) rejoindraient celle de Liège. Maintenant, rien n'est encore fixé. J’invite d'ailleurs les Collèges des communes concernées à en discuter. Parce que ces choix ne sont peut-être pas les meilleurs. Prenez le cas de Visé où nous avons développé principalement le tourisme fluvial et où nous avons un riche patrimoine, la Montagne Saint-Pierre... Est-ce que c'est la bonne solution que de rejoindre le Pays de Herve ? Je nous verrais mieux rejoindre celle de Liège. Mais en tout cas, ce que je ne veux pas, c'est que ces fusions soient le fruit d'affinités politiques. Je veux qu'on puisse fusionner avec une maison du tourisme avec laquelle nous avons les mêmes affinités touristiques. On peut aussi toujours choisir de rester comme ça. Ou qu'une commune décide de ne pas rejoindre de maison du tourisme. Mais si c'est le cas, je pense qu'il sera difficile de recevoir une aide de la Région lorsque nous organiserons quelque chose ».
    TRAVAIL DE LONGUE HALEINE
    Et de regretter cette réforme qui verra disparaître tout un travail de longue haleine mis en place. « Je comprends cette volonté de faire des économies, mais en dix ans, on a mis en place énormément de choses. On avait fait de gros investissements, notamment pour les flyers, les brochures etc... On avait trouvé notre rythme de croisière ». Viviane Dessart craint également que le tourisme bassis-mosan ne soit plus aussi bien mis en valeur que ce qu'il ne l'était en ayant sa propre maison du tourisme. « C'est clair que l'on devra se battre pour avoir le même niveau de promotion ». Cette disparition devrait intervenir en 2016 ou plus vraisemblablement en 2017. Quant au temps plein et demi qui s'occupe de la maison du tourisme de la Basse-Meuse, il devrait être maintenu, mais dans une autre maison du tourisme. (Source La Meuse 21 novembre 2015)

    maison du tourisme,maison du tourisme basse meuse,maison du tourisme viséRemarque de Regor :
    Début 2015, la Wallonie investissait dans le placement de nombreux panneaux touristiques (structures) renvoyant à la Maison du Tourisme de la Basse-Meuse et... la même année, quelques mois après... il serait question de supprimer cette Maison du tourisme ?             
    Voir article lien ci-dessous. A Bassenge, les panneaux mentionnent l'adresse de la Maison du tourisme de la Basse-Meuse. L'argent par les fenêtres ?
    http://bassenge.blogs.sudinfo.be/archive/2015/02/09/vallee-du-geer-corriges-les-panneaux-touristiques-ont-repris-139094.html

  • Succès du 1er Salon de la Basse-Meuse ! Des curiosités culturelles, touristiques et gastronomiques

    salon basse meuse reportage.pngDimanche après-midi, la Maison du Tourisme de la Basse-Meuse accueillait la première édition de son « Salon de la Basse-Meuse ». Une organisation qui a permis de recevoir une information complète sur les activités à faire dans la région, mais aussi de profiter des conseils des producteurs locaux. Une réussite qui mérite d’autres éditions. Pour fêter ses dix ans d’existence, la Maison du Tourisme a choisi d’organiser un salon mettant en avant les curiosités culturelles, touristiques et gastronomiques de la région qu’elle promeut. Une idée excellente, qui a séduit de très nombreux visiteurs. Dès l’ouverture des portes, vers 13h30, ils se sont bousculés avec le même objectif : trouver des activités à faire en Basse-Meuse.

    L’article complet d’Aurélie Drion dans votre journal La Meuse de ce mardi 7 avril 2015

    salon basse meuse reportage.png

  • Exclusif ! La Montagne Saint-Pierre, refuge naturel millénaire : nouveau guide téléchargeable ici !

    Montagne st pierre.3.jpgExclusif ! La brochure papier n'est pas encore disponible, mais vous la trouverez en cet article (Dossier PDF) ! La Montagne St Pierre est un refuge naturel pour une grande diversité d’espèces qui y trouvent un dernier point de chute dans leur progression vers le nord. Ce monument incontournable du patrimoine naturel manquait cependant cruellement d’informations, fournies sur place, à destination des très nombreux visiteurs. Dans le cadre du projet LIFE, un sentier didactique a été valorisé par la pose de 10 panneaux développant des thèmes aussi variés que la géologie locale, l’hibernation des chauves-souris ou la diversité paysagère.      

    montagne st pierre juin 2013.jpgEn complément de ces panneaux, égrainés sur un parcours d’un peu plus de 6 km, une petite brochure vient d’être réalisée. Celle-ci développe des éléments importants de la Montagne St Pierre qui n’ont pas pu être abordés sur les panneaux, et reprend le circuit à parcourir. Panneaux et brochure sont les prolongements directs de la visite du musée de la Montagne St Pierre, situé sur la place de Lanaye, à côté de l’église. Cette brochure sera bientôt disponible en 2 langues (Fr et NL) au Musée de la Montagne St Pierre et à la Maison du Tourisme de la Basse Meuse et au Syndicat d'initiative de Bassenge. Elle a été entièrement réalisée par Méline Dechambre, une stagiaire de Natagora.

     

    Pour télécharger la brochure, c’est ici :

    Brochure Montagne st pierre.png