Google Analytics Alternative

livraison colis

  • Innovation. Rentabilisez vos déplacements en livrant des colis !

    Les particuliers gagneront des points carburant

    Envie de rentabiliser vos trajets en voiture ? Deux Liégeois lancent Hytchers, une application qui permettra à des particuliers de livrer des colis en se faisant rembourser une partie de leurs frais de carburant. Elle sera mise en service fin janvier sur la ligne Liège-Bruxelles-Anvers. 

    Antoine Dessart, un Verviétois de 25 ans, et Jonas Douin, un Visétois de 24 ans, tous deux ingénieurs civils, se sont rencontrés sur les bancs du master en entrepreneuriat de HEC Liège. C’est là qu’ils ont commencé à mettre au point leur projet de livraison collaborative de produits. Baptisée Hytchers, la start-up liégeoise s’appuie sur une application actuellement en phase de test. Le principe ? « L’idée est de transposer le modèle Blablacar (une plateforme de covoiturage entre particuliers NDLR) au transport de colis, explique Antoine Dessart. Nous avons créé une appli qui permet aux automobilistes de voir si, sur le trajet qu’ils doivent emprunter, il y a un colis à livrer sur leur route. »

    Le but est en effet d’éviter tout détour important, tant pour la prise en charge que pour la livraison du paquet. D’où le partenariat qui a été noué avec Total et son réseau de stations-service. « L’idée est née en 2014, se souvient M. Dessart. Après mes études d’ingénieur, j’étais parti en stop à Istanbul. Et je me suis aperçu en chemin que j’avais oublié ma lampe de poche. Je me suis alors dit qu’il devrait être possible de me la faire suivre, en stop également. Et quand on fait du stop, on sait que le meilleur point de contact, c’est la station-service. »

    Hytchers vise aujourd’hui principalement les expéditeurs professionnels, actifs notamment dans l’e-commerce. À eux de faire parvenir les colis qu’ils doivent envoyer vers une des stations-service du réseau. Les utilisateurs de l’appli font ensuite le reste en les délivrant dans la station-service la plus proche du domicile du destinataire.

    Une formule qui, comme ça a été le cas pour Uber et les chauffeurs de taxi, pourrait créer des tensions avec les professionnels du transport de colis ? « Nous avons pris nos précautions pour que ça n’arrive pas, intervient Antoine Dessart. Chez nous, les transporteurs seront ainsi rémunérés en points carburant, en fonction du nombre de colis transportés et du nombre de kilomètres parcourus. Ça ne permet donc pas d’en faire une activité lucrative, juste de rembourser son carburant. L’idée n’est pas en effet d’inciter des automobilistes à prendre leur voiture un dimanche pour livrer un colis, on veut juste faire la liaison entre l’entreprise et le particulier, mais avec un transport écologique. »

    Le système devrait être pleinement opérationnel et ouvert au grand public dès la fin janvier, entre Liège, Bruxelles et Anvers. Mais les deux Liégeois recherchent encore quelques personnes pour tester l’application d’ici là. Inscriptions sur www.hytchers.com. (Source La Meuse jeudi 8 décembre 2016)

    Et la page Facebook :

    https://www.facebook.com/hytchers/