Google Analytics Alternative

les rouches de la vallée du geer

  • «Les Rouches de la Vallée du Geer» au top

    Avec 1.030 membres, le club de supporters du Standard « Les Rouches de la Vallée du Geer » est le plus grand. Il sera présent samedi au Heysel.

    Le club de supporters du Standard « Les Rouches de la Vallée du Geer » est le plus important des 65 clubs de supporters officiels belges qui composent la Famille des Rouches.

    Il compte aujourd’hui 1.030 abonnés, un chiffre record !

    « Ce club de supporters existe depuis 1991. Il a été créé par le tenancier du café « L’Estaminet » rue Royale, 2 à Bassenge. J’étais déjà présent et je suis devenu président en 1993 », explique Jean-Luc Gillis, marié et père de deux enfants, supporters du Standard. Jean-Luc Gillis exerce aussi les fonctions de trésorier avec Philippe Catoul qui est aussi vice-président. Le secrétaire est Yves Pinte et Bouba est une des chevilles ouvrières du club.

    L’article complet à découvrir dans La Meuse en suivant le lien ci-dessous :

    http://www.lameuse.be/204234/article/2018-03-14/les-rouches-de-la-vallee-du-geer-au-top

  • Le Standard cartonne contre Hanovre : les Rouches de la Vallée du Geer jubilent...

    les rouches de la vallée du geer, standard, standard hanovreLe Standard s’est imposé ce mercredi soir devant les Allemands de Hanovre (2-0). Les buts sont venus des pieds de Meme Tchite et de Gohi Bi Cyriac. Les Rouches sont donc assurés de terminer à la première place de leur groupe et de disputer les 16es de finale de la C2.

    Sur Facebook, comme dans les conversations, Les Rouches de la Vallée du Geer jubilent et nous avons tenu à nous associer à leur joie...

    L'occasion aussi de signaler l'adresse du site des " Rouches de la Vallée du Geer " dans lequel figurent de nombreux renseignements sur les matches, les déplacements, etc... :

    rouches de la vallée du geer, standard vallée du geer

    (Article du chapeau et photo : sources site Sudpresse de ce jeudi 1/12 - D'autres infos sur le Standard figurent sur le site Sudpresse)