Google Analytics Alternative

langue des signes

  • Bassenge, le 6 septembre prochain. Langue des signes : le défi insolite d’un nouvel élève David Wargé va traduire un concert en entier à Mortroux

    david doudou.jpgUn an plus tard, David Wargé est de retour à Mortroux. Dans le cadre de la fête, le Bassengeois va répondre à un nouveau défi. Cette fois, il ne va plus interpréter une seule chanson en langue des signes, mais bien un concert entier du groupe Listao. Et ce, en compagnie de trois autres élèves de l’institut Saint-Laurent à Liège.

    Toujours partant lorsqu’il s’agit de faire la fête, David Wargé est néanmoins conscient des risques entraînés par les nombreuses fiestas auxquelles il participe. Ainsi, celui qui est surnommé David Doudou a tenu à réagir à sa manière. « Un défi m’avait été lancé, l’an dernier, par Christine Michel, l’ancienne chanteuse des Oies Sauvages et actuelle membre du groupe Listao », énonce avec calme et précision l’animateur culturel et comédien bassi-mosan « Ce défi consistait à traduire un titre en langue des signes. Le concept avait été très bien reçu par le comité organisateur, le groupe de musiciens ainsi que le public. Ainsi, nous avons décidé de remettre le couvert cette année. Et plus précisément le dimanche 6 septembre prochain. Sauf qu’il ne s’agit plus d’un titre unique, mais bien de l’intégralité du concert de Listao qui sera interprété en langue des signes. Ce sera une grande première ».

    Pour David Wargé, cette initiative est capitale à une période estivale où les fêtes de village battent leur plein dans la région. De surcroît, elle tombe à point nommé vu le succès connu par le film ‘la famille Bélier’. « Il s’agit ‘simplement’ de sensibiliser le jeune public aux dangers des marées de décibels déversés lors des soirées. Celles-ci peuvent, en effet, occasionner, en quelques secondes seulement, des lésions auditives irréversibles ».

    Voilà en tout cas un travail d’interprétariat bien compliqué. Et ce, même pour une personne qui côtoie le monde des sourds. Surtout qu’il y aura pas mal de nouveautés cette année… « De fait, le concert sera entièrement accessible aux personnes sourdes et malentendantes. Et ce gratuitement ! En effet, nous sommes tous bénévoles. À noter également que j’ai demandé l’aide de trois étudiantes en langue des signes. Ces dernières proviennent de ma classe, à l’institut Saint-Laurent à Liège. Concrètement, il s’agit de Caroline Guillaumé, Claudia Binacchi et Cécile Materne. Ensemble, nous allons tenter de relever ce nouveau défi ».

    Après ce concert qui s’annonce pour le moins étonnant, David Doudou et son équipe prolongeront la manifestation durant de longues minutes. « Nous serons à la disposition du public pour répondre à toutes les questions éventuelles concernant les problèmes de surdité, le monde des sourds et leurs difficultés au quotidien. Mais nous évoquerons aussi l’apprentissage de la LSFB (langue des signes francophone de Belgique). De surcroît, nous proposerons également des dépliants publicitaires pour le foyer des sourds de Liège « Sur’Cité ». Une distribution de protections auditives gratuite sera d’ailleurs organisée ». (Source La Meuse 25 août 2015)