Google Analytics Alternative

léon damé

  • Rencontré à Hobbies Passions Collections à Glons. Léon Damé, une collection qui ne coûte rien…

    léon damé.jpgLéon (Visé) collectionne les véhicules militaires qu’il réalise avec du matériel de récup’.

    La troisième édition de “ Hobbies & Collections ” à Glons a rassemblé une vingtaine de passionnés en tout genre ce week-end. Notre attention a été attirée par des véhicules militaires miniatures. Ils sont l’œuvre de Léon Damé. Ce passionné visétois construit ses camions, ses chars et ses avions, uniquement avec du matériel de récupération.

    Léon Damé a une collection de 2012 pièces composées de camions, de jeeps et d’avions... Une grosse partie des engins est exposée dans son “ Musée Miniature Militaire 40-45 ” au 58 de la rue des Ecoles à Visé.

    220 m2 de collection privée

    “ Ma maison est transformée en musée, explique-t-il. Cela représente quelque 220 m² d’exposition. Pour rendre le musée plus vivant, j’ai réalisé des décors retraçant des scènes de guerre: la bataille des Ardennes, le Mur de l’Atlantique, le débarquement en Normandie, un village portuaire, un village miné, une ferme ardennaise. Quelques plaques, des écorces d’arbre, des pierres, du plâtre et de l’imagination. Voilà tous les produits pour construire un décor. ”

    C’est en 1986 que le virus de construire des petits camions et autres engins militaires a pris à Léon Damé. “ Sur une fête foraine, Marc, mon petit-fils, avait gagné une panoplie de camions, chars et soldats en plastique. À peine rentré, il m’a demandé pour en avoir plus. Je me suis dit pourquoi ne pas en faire moi-même. J’ai pris des boîtes de conserve, des bouts de bois pour réaliser des camions. De suite, ma fille m’a dit, tu peux faire mieux papa. Alors, je me suis documenté! ”

    Il récupère de tout...

    léon damé.jpg

    Cet ancien professeur comme tourneur-ajusteur aime respecter la réalité. En partant de photos et de descriptifs, Léon Damé détermine à l’échelle 1/35ème les dimensions à donner à ses engins.

    Chose étonnante, cette collection ne lui a rien coûté. Tout est réalisé avec des morceaux de bois, un peu de colle et quelques clous. Les bâches sont des vieux draps de lit. Les filtres de cigarettes sont des couvertures. Quant à la couleur kaki, il s’agit de mélange de vieux pots de couleur donnés par les voisins. “ Je récupère tout, des vieilles palettes de bois, des manches de brosse pour les roues... Je passe un peu avant le camion des encombrants pour récupérer quelques brols. En trouvant un objet, j’ai parfois l’idée de l’utiliser pour un radar, une tourelle de char. Il me faut une bonne journée de travail pour réaliser un camion militaire. ”

    Pour visiter le Musée Miniature Militaire 40-45, il suffit de téléphoner au 0486/29.38.30. L’entré est gratuite.

    Photo Lem : Léon Damé lors de la troisième édition de Hobbies et Collections, ce week-end à Glons.

    (Sources : La Meuse lundi 19 mars 2012)