Google Analytics Alternative

kanne

  • David, 15 ans, balancé à l’eau du haut du pont de Kanne. L’article complet !

    Pont de kanne 2 article.pngJeté au canal par des jeunes inconscients, le jeune Liégeois, qui sait à peine nager, a atterri dans l’eau 10 mètres plus bas. D’autres jeunes ont filmé la scène.

    Une scène dramatique s’est déroulée lundi dernier à Kanne, sur l’entité de Riemst, commune du Limbourg jouxtant la province de Liège. David, un adolescent de 15 ans, s’est fait jeter à l’eau par deux «amis». Ces derniers l’ont littéralement balancé du haut d’un pont. Malgré les cris et supplications de David, il a été jeté à la flotte, dix mètres plus bas. Or, le jeune homme ne sait pas bien nager. La scène a été filmée par des jeunes inconscients, qui rigolaient et n’ont rien fait pour empêcher cela. Plainte a Pont de kanne 3 article.pngété déposée à la police de Liège par la maman de la victime. Qu’est-ce qui a bien pu traverser l’esprit de ces cinq jeunes Liégeois, avec lesquels David s’était rendu à Kanne, lundi dernier. Les faits sont saisissants. Scandaleux même, diront certains. À raison. Âgé de 15 ans, David était le plus jeune du groupe de six adolescents qui ont voulu profiter de l’eau et du soleil, non loin de Liège. Soudain, deux garçons de la bande se sont emparés de l’adolescent et ont entrepris de le balancer à l’eau… du haut d’un pont ! David aura eu beau gesticuler, se débattre, crier, supplier, rien n’y fera. « Je leur ai dit que je ne sais pas nager. Plusieurs personnes leur ont dit. Mais ils m’ont quand même jeté », précise David à nos confrères de RTL-TVi. Il sera littéralement balancé, de dix mètres de haut, dans le canal. Une chute terrible : impossible de bien pénétrer dans l’eau dans de telles circonstances. Revenu à la surface, David, en pleurs, s’est mis à appeler au secours. Malgré qu’il sache à peine nager, il finira malgré tout à parvenir à se rapprocher de la berge. « J’ai encore eu de la chance… J’aurais pu être beaucoup plus gravement blessé. » La scène est déjà choquante. Elle devient carrément scandaleuse quand on sait que, sur la berge en contrebas, se trouvaient trois autres jeunes de la petite bande. Deux filles, un garçon. Ce dernier n’a pas quitté son smartphone, trouvant visiblement la scène « marrante ». Il a tout filmé et même pas lâché son portable quand celui qui était censé être son copain s’est mis à appeler au secours en se débattant dans l’eau. Pour en rajouter une couche, la Pont de kanne 4 article.pngvidéo a été postée sur les réseaux sociaux.

    CATASTROPHE ÉVITÉE

    De retour chez sa maman, David se plaint de douleurs mais ne révèle pas ce qui s’est passé. C’est sa sœur, qui finit par tomber sur la vidéo et la montre à sa mère. Cette dernière emmène son fils passer des examens à l’hôpital. « Ça aurait pu être catastrophique. Il a des côtes froissées, des contusions partout. À l’hôpital, on me disait que d’une hauteur pareille, c’est comme si on se prenait un mur. Il a vraiment eu beaucoup de chance », a-t-elle confié à nos confrères de RTL. Ni une, ni deux, direction l’hôtel de police de Liège, rue Natalis. Une plainte a été déposée, comme le confirme la police de Liège. Cette dernière a constitué un dossier qui va être transmis au parquet de Liège. Les charges retenues sont des coups et blessures volontaires pour les jeunes qui ont balancé David dans l’eau, et non-assistance à personne en danger pour les autres qui sont restés sur la berge, en filmant, et n’ont rien fait.

    DEUX MINEURS, DEUX MAJEURS

    Seule une jeune fille, qui avait lancé quelques avertissements et a fini par se porter au secours de David, est considérée comme témoin de la scène par la police. D’après nos informations, tous les auteurs sont Liégeois. Les deux personnes qui ont jeté David à l’eau sont des mineurs (16 ans). Deux autres personnes impliquées sont des jeunes majeurs de 18 ans. La justice va désormais prendre connaissance du dossier. Les choses ne devraient donc pas en rester là !

    Gaspard Grosjean

    La Meuse du vendredi 10 juillet 2015.