Google Analytics Alternative

joueurs glons empoisonnés

  • Joueurs de Glons empoisonnés : drogue du viol ou bactérie dans les bouteilles d’eau ?

    bouteilles d'eau.JPGReste à savoir maintenant ce qui a provoqué les vertiges et les vomissements dont se sont plaints les joueurs de Glons. “ explique Guy Mellet, le président de la RUS Glontoise. ” Une hypothèse qui va dans le sens des soupçons émis par les joueurs dès la fin du match: l’empoisonnement volontaire via les bouteilles d’eau distribuées avant le match. Le président Mellet devait d’ailleurs déposer plainte dans ce sens hier. Son homologue fléronnais, Lambert Carabin, s’est lui aussi rendu au commissariat de police hier pour y faire acter une plainte. Mais pour calomnie... “ ” Le président de la RUS glontoise attend avec impatience les résultats des analyses pratiquées sur les bouteilles d’eau litigieuses. “ Continue Olivier Colella, l’entraîneur de Glons. ” Bactérie ou empoisonnement? L’enquête en cours devrait répondre à cette question prochainement. Reste à envisager l’aspect sportif. Car Glons, battu 4-0 par Magnée, estime avoir été pénalisé: “ termine Olivier Colella. ”

    Le mystère reste entier après l’intoxication de neuf joueurs de l’équipe de football de Glons, survenue dimanche après-midi au cours de la rencontre qui les opposait à Magnée, en P3 liégeoise. Bonne nouvelle, ces hommes sont tous hors de danger, après avoir été pris de vomissements et de gros malaises. Les premières analyses de sang sont négatives. Celles des bouteilles d’eau “ empoisonnées ” ne devraient quant à elles pas livrer leurs premiers résultats avant plusieurs jours.Les médecins disent que c’est sans doute la drogue du viol,Ce sont les mêmes symptômes en tout cas. Vous imaginez le tort que ça fait à notre club? Comme si on allait empoisonner l’équipe adverse pour gagner un match... En plus, tout le monde a bu la même eau. Avant eux, il y a même eu des diablotins, et ils n’ont rien eu. L’entraîneur adverse m’a d’ailleurs dit qu’il voulait bien témoigner pour nous. Je pense plutôt que certains joueurs de Glons s’étaient mal remis de leur sortie de la veille...

    La police les a toutes saisies, une chose est sûre: l’eau avait un problème. J’en avais bu une gorgée, mais je l’ai recrachée tout de suite, tellement elle était infecte. Le président va aussi déposer plainte au comité provincial, parce qu’on loupe la deuxième mi-temps. Les joueurs ne savaient plus courir.