Google Analytics Alternative

jeu sol en lave

  • C’est la nouvelle folie des réseaux sociaux. « Le sol est en lave » a déjà tué et blessé. Ce jeu est un fléau dans les écoles, les magasins et les parcs

    Ce nouveau challenge cartonne sur les réseaux sociaux. Bien qu’il semble anodin, les internautes sont prêts à tout pour gagner. Aux États-Unis et en Europe, des jeunes se sont tués en tombant d’immeubles ou de ponts. Chez nous, plusieurs cas de blessures ont déjà été répertoriés.

    Ces derniers jours, vous avez certainement entendu votre enfant crier « The floor is lava », littéralement « Le sol est de la lave ». Ses copains se sont alors mis à courir pour trouver un endroit en hauteur. Ils avaient 5 secondes pour ne plus toucher le sol devenu une rivière de feu imaginaire.

    Depuis le 29 mai, ce jeu fait les beaux jours des cours de récréation et des réseaux sociaux. On doit ce succès aux internautes américains Jahanna James et Kevin Freshwater qui publient régulièrement sur Instagram des extraits de leurs parties. Leur première vidéo a atteint les 88 millions de vues, c’est dire le phénomène. On peut y voir Jahanna se jeter dans une poubelle, se lancer sur une pile de valises, grimper sur une voiture ou monter sur le comptoir d’un Mac Donald’s.

    Tombé du balcon

    Aujourd’hui, des milliers de personnes dans le monde les imitent et postent leurs vidéos les plus folles sur Instagram, Youtube ou Twitter. Depuis le lancement du défi « Le sol est en lave », plus de 2,9 millions de tweets ont été postés à ce sujet.

    Si les règles de ce challenge sont moins dangereuses que celles de « La baleine bleue », les internautes veulent rivaliser d’imagination et n’hésitent pas à mettre leur vie en péril. En moins d’un mois, une dizaine de jeunes entre 15 et 22 ans ont perdu la vie parce qu’ils sont montés sur un pont ou une balustrade et ont lourdement chuté. En Russie, ce week-end, une adolescente de 16 ans est tombée du neuvième étage de son building. Dans la précipitation, elle est montée sur le muret de sa terrasse et a perdu l’équilibre. Toujours ce week-end, une Allemande de 17 ans a glissé d’un pont haut de 10 mètres.

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2017-06-21,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2017-06-21,BASSE-MEUSE,1|16