Google Analytics Alternative

interview école de la réussite

  • Bassenge. « L’école de la réussite » : une initiative qui marche ! Le concept est une première en Wallonie. Rencontre…

    école réussite.pngEcole de la C.F. d’Emael. Lundi 17 août 2015. Il est 9h. Les premiers étudiants arrivent. Les cours sont prêts. Les professeurs se sont préparés des semaines durant afin de dispenser, à chaque étudiant, des cours de rattrapage axés spécifiquement sur leurs lacunes. Au total, une vingtaine d’inscrits, du primaire à l’enseignement supérieur.

    Le Président de l’ASBL, Christopher Sortino explique :

    « Une telle initiative demande plusieurs mois de préparation. Il faut d’abord demander aux professeurs s’ils acceptent, une nouvelle fois, de dispenser des cours de rattrapage bénévolement dans une période où ceux-ci sont particulièrement occupés avec les secondes sessions qu’ils doivent assurer dans leurs écoles respectives. Ensuite, il faut trouver des locaux, faire connaitre l’initiative, s’occuper des inscriptions, rencontrer une première fois les étudiants, les briefer sur la manière avec laquelle il convient de se préparer aux mieux aux cours, organiser les horaires et, bien entendu, trouver des sponsors… car si l’initiative est totalement gratuite pour les étudiants, elle présente un coût non négligeable pour notre ASBL ». 

    christopher tableau.jpg

    Pour permettre une seconde édition 2015 de l’école de la réussite, plusieurs démarches ont très vite été menées, comme l’explique René Deckers, Vice-Président de l’ASBL :

    « Nous nous sommes réunis pour la première fois dans le courant du mois de décembre 2014 pour discuter de l’organisation de l’activité. Très vite, il est apparu que nous devions trouver des fonds pour financer le coût de la location des locaux, l’assurance, la publicité de l’initiative, les fournitures scolaires et, bien entendu, supporter les frais de défraiements de nos professeurs qui travaillent plusieurs dizaines d’heures pour préparer et donner les cours. Pour faire face à de tels coûts, nous avons organisé, fin du mois de juin, un barbecue auquel une cinquantaine de convives ont participé. Un grand élan de solidarité s’est formé autour de l’école de la réussite. En parallèle, notre équipe a passé des dizaines de coup de téléphone à divers organismes publics et a rencontré de nombreuses personnalités en vue d’obtenir une aide. Cela a fini par payer ! »

    Qui vous a aidés et, concrètement, de quelles aides avez-vous pu bénéficier ?

    isabelle simonis la Meuse.JPGChristopher Sortino :

    « La Ministre de l’égalité des chances, de la jeunesse, de l’enseignement de promotion sociale et des droits de la femme, Madame Isabelle Simonis (photo), a été particulièrement sensible à notre initiative. Elle a décidé de la soutenir. Je savais que la question de l’égalité des chances et de la solidarité était un thème qui lui tenait particulièrement à cœur et sur lequel elle travaillait beaucoup à son échelon. Lorsque nous avons reçu sa lettre nous annonçant la bonne nouvelle, après autant de mois de recherches, je dois dire que cela a littéralement boosté l’ensemble de l’équipe. Etre soutenu par une Ministre comme Madame Simonis, ça motive les troupes ! Je ne peux que la remercier, au nom de notre ASBL, pour cette aide précieuse. Je me dois également de remercier chaleureusement Monsieur Marchand, directeur de l’école de la C.F. d’Eben-Emaël, pour avoir mis des locaux à notre disposition pour pouvoir dispenser nos cours. Dispenser des cours dans de bonnes conditions, c’est également important. L’aide de Monsieur Marchand, qui n’a pas hésité une seule seconde à soutenir l’initiative, était tout simplement essentielle. Nous ne lui serons jamais assez reconnaissants… » 

    Pouvez-vous déjà tirer un premier bilan de cette édition 2015 de l’école de la Réussite ? 

    rené deckers.jpgRené Deckers Vice Président :

    « Nous sommes déjà très contents d’avoir pu aider, une nouvelle fois, une vingtaine de jeunes à surmonter les difficultés qu’ils rencontraient. C’est une action très constructive et concrète ! Nous remarquons que le nombre d’inscrits a doublé depuis l’année dernière ; ce qui démontre, d’une part, que l’initiative répond à un besoin, qu’elle commence à être connue et, d’autre part, que les bassengeois(e)s nous font confiance et reconnaissent la qualité de nos cours. Cependant, il convient de rappeler que nous sommes une petite équipe qui ne demande qu’à grandir. Si nous voulons proposer une édition 2016 de l’école de la réussite, nous aurons besoin d’aide et de bras. Rien n’est acquis : il faut se battre pour faire perdurer l’initiative. Je ne peux, dans ce cadre, qu’inviter les bassengeois à venir apporter leur pierre à l’édifice : tous les bénévoles sont les bienvenus et attendus ! C’est le principe même de notre ASBL : dans un esprit de solidarité et de partage, proposer des activités qui feront vivre notre commune, et les réaliser ensemble. Et puis, finalement, pour ceux qui veulent nous suivre dans nos activités, il suffit d’aimer notre page facebook « Bassenge on Move » ».

    logo bassenge on move original.jpgLe lien vers la page Facebook :

    https://www.facebook.com/bassengeonmove

    L’année dernière, le taux de réussite était de 100%. Gageons que pour 2015 le même résultat soit atteint pour cette vingtaine d’élèves.

    Pour rejoindre l’ASBL (gratuit) : christopher.sortino@gmail.com ou 0499/63.42.14.

    Regor